Le metier de politique

1624 mots 7 pages
LE METIER POLITIQUE

La présentation de l’action politique comme profession = mal vue : décalage entre pratique et théorie, très peu de citoyens participent à une organisation politique.
Professionnalisation politique : consécration de la totalité de son temps à la politique : apparition d’un personnel politique spécifique.
Max Weber : Le Savant et le Politique : 2 types de personnels politiques :
Celui qui vit pour la politique
Celui qui vit de la politique
Les professionnels de la politiques évoluent dans un espace plus large : rencontre d’autres univers professionnels : journalistes, magistrats… : l’univers politique comprend aussi les professions para-politiques.

I. Naissance du métier politique :

A. Vivre pour la politique :

Définition wébérienne du notable :
Acteur pouvant mobiliser des ressources perso (famille, profession, richesse…) pour accéder à un trophée politique.
= légitimité traditionnelle (autre domination : charismatique, rationnelle légale).
Vivre pour la politique =
Avoir des ressources personnelles : ne nécessite pas l’intégration à un parti politique, action individuelle, la légitimité du notable est valable sur un territoire donné et à un moment donné.
Avoir un intérêt
Max Weber définie aussi une légitimité charismatique :
= celui qui a subit des épreuves que les autres membres de la société ne peuvent subir.
Les grands acteurs politiques ont des épisodes créateurs de charisme dans leur biographie (Pétain : WW1…)
- Charisme = utilisé comme une ressource politique

Persistance du phénomène notabilier : Marc Abeles : Jour tranquille en 1989 transmission de la puissance : nom, hérédité transposition du pouvoir dans le domaine local : certaine « présomption d’éligibilité. »
Modèle wébérien des notables est toujours valable même si les notables respectent le processus démocratique, la logique héréditaire peut l’emporter sur la logique partisane.

B. Vivre de la politique :

question du statut

en relation

  • Le métier politique
    261 mots | 2 pages
  • La politique comme métier
    4597 mots | 19 pages
  • Le metier d'homme politique
    1179 mots | 5 pages
  • Homme politique, un métier comme un autre ?
    1830 mots | 8 pages
  • Homme politique, un métier comme les autres?
    1333 mots | 6 pages
  • Homme politique, un métier comme les autres? (dissertation sciences politique)
    1504 mots | 7 pages
  • Homme politique : un métier comme les autres ?
    6636 mots | 27 pages
  • Du côté des professionels et des profanes : l'invention du métier de politique
    1947 mots | 8 pages
  • Vivre de la politique. les «quinze mille», le mandat et le métier.
    13743 mots | 55 pages
  • Homme politique, un métier comme les autres ? (plan détaillé)
    1166 mots | 5 pages