Le mythe du bon sauvage

2203 mots 9 pages
LE MYTHE DU BON SAUVAGE

Les grands voyages et les récits de ces voyages sont à l'origine du mythe du bon sauvage. Dés la fin du quinzième siècle, Christophe Colomb, Vasco de Gama, Magellan, Jacques Cartier, avaient fait route vers l'Amérique, les Indes, le Canada. Leurs carnets de voyage nous révèlent l'existence d'autres peuples, d'autres coutumes, d'autres cultures, d'autres religions. L'Europe prend conscience qu'elle n'est plus seule au monde. Après la découverte de Copernic (qui démontre que la Terre est ronde), puis celle de Galilé (qui démontre que la Terre tourne autour du soleil, une nouvelle philosophie apparaît dans les pays Européens, le relativisme*.

*relativisme : Conception selon laquelle les valeurs, les connaissances sont relatives et non absolues

Avant le dix-huitième siècle :
Déjà Montaigne dans les Essais, plus particulièrement dans Des Cannibales et Des Coches, nous dresse un portrait de ce que l'on appellera au dix-huitième siècle le "bon sauvage" et nous vante les mérites de ces peuples purs et innocents, à l'inverse des Européens, vils et cruels. Il fait l'éloge de leurs qualités morales, la loyauté, la franchise, le courage, la fermeté, la constance, de leur bon sens, de leur habileté. Ils n'attachent à l'or et aux pierres précieuses qu'une importance esthétique et ne s'en servent que pour rendre leurs villes plus belles Ils ne connaissent ni l'envie ni la jalousie et ne se s'adonnent à aucune guerre de conquête. la propriété privée n'existe pas plus que la notion de classe sociale. A la sagesse des "barbares" qui sont hospitaliers et qui vivent tranquillement au sein d'une nature luxuriante, il oppose la cruauté des Européens qui ne pensent qu'à s'enrichir, qu'à détruire, qu'à asservir. Il accuse les conquistadors de pervertir ce " monde enfant", c'est déjà, au seizième siècle remettre en cause la colonisation, et faire le procès des civilisations policées.

Au dix-huitième siècle :
Les récits de voyages sont de plus en

en relation

  • Le mythe du bon sauvage
    1119 mots | 5 pages
  • Le Mythe du Bon Sauvage
    380 mots | 2 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    642 mots | 3 pages
  • Le mythe du Bon sauvage
    262 mots | 2 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    562 mots | 3 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    371 mots | 2 pages
  • Mythe du bon sauvage
    3705 mots | 15 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    2707 mots | 11 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    1525 mots | 7 pages
  • Le mythe du bon sauvage
    696 mots | 3 pages