Le pacs un quasi mariage

1803 mots 8 pages
Doit-on autoriser le mariage homosexuel ?

Le mariage, union sacrée s’il en est, a toujours été encensé par la religion et la politique. Autrefois utilisé comme outil politique et financier, le mariage d’aujourd’hui est le symbole d’un amour éternel entre un homme et une femme.
Portalis le définissait comme « la société de l’homme et de la femme qui s’unisse pour perpétuer leur espèce, pour s’aider par des secours mutuels à porter le poids de la vie et pour partager leur commune destinée ».
Le fait du mariage représente alors une union de droit reconnue, en France, uniquement aux couples de sexe différent.
Mais, face à l’évolution des mœurs, la société a vu naître une nouvelle forme de couple : le couple homosexuel, se définissant comme étant la sexualité entre deux personnes de même sexe, soit deux hommes, ou deux femmes.
Sujet tabou, l’homosexualité a longtemps été assimilée à une maladie, un comportement déviant qui pouvait être condamné par la loi. C’est finalement la loi du 12 juin 1981 qui a dépénalisé l’homosexualité et l’a supprimé de la liste des maladies mentales permettant à ces personnes de retrouver la pleine possession de leurs moyens.
Le mariage civil des homosexuels reste interdit par la loi française, ce qui fait, à l’heure actuelle grand débat, notamment avec les futures élections présidentielles qui approchent et surtout face au contexte européen. En effet, sept États européens ont déjà reconnu le mariage homosexuel, dont la Belgique, l’Espagne ou encore les Pays-Bas.
Mais, concrètement, légaliser le mariage aux personnes de même sexe est-il devenu inévitable ?
Le législateur français reste méfiant et refuse de légaliser le mariage homosexuel (I), mais pourtant, l’évolution des mœurs et le contexte européen actuel semble se tourner vers une ouverture du mariage homosexuel (II).

I. Le refus de légaliser le mariage homosexuel : une méfiance législative

Le mariage tel qu’institué par le code civil napoléonien de 1804 n’a donné

en relation

  • pacs: un quasi mariage
    3390 mots | 14 pages
  • Le pacs : quasi-mariage ?
    1489 mots | 6 pages
  • Le pacs un quasi-mariage
    628 mots | 3 pages
  • Article 20
    769 mots | 4 pages
  • Le pacs , droit de la famille
    2073 mots | 9 pages
  • Le pacs, un mariage bis ?
    731 mots | 3 pages
  • Le concubinage
    2517 mots | 11 pages
  • Le couple
    6711 mots | 27 pages
  • Synthése sur le pacs, le mariage et le concubinage
    478 mots | 2 pages
  • Arrêt du 4 janvier 2011
    1180 mots | 5 pages