Le paysan du danube

519 mots 3 pages
I. La Fable : mise en scène pathétique de la souffrance d’un peuple.
1) Discours vivant.
C’est un discours :
- marques de l’énonciation : le locuteur et son destinataire
- Temps verbaux : impératif, présent de l’énonciation « je supplie », « on ne veut plus »
- Types de phrases : v.39 à 45 multiplication des interrogatives, phrases exclamatives

C’est un discours vivant :
- Réseau lexical de la colère : « vengeance, sévère, colère, offensée… »
- Jeu de contrastes / antithèses : bonheur / malheur
- Structure du texte : texte qui dans sa forme renvoie à la situation de communication ; respect de la forme du discours du sénat : apostrophe, référence divine, énoncé de la thèse, conclusion très rapide = vraisemblable.

Le locuteur :
- violent et passionné : par sa révolte face à l’injustice
- lucide presque philosophe : Analyse de la puissance politique : « Peut-être à votre place ils auraient la puissance » c’est le pouvoir des romains lié à leur absence de moralité.
- Capable de critiquer Rome : Il critique le fonctionnement de la vie à Rome, regard critique et distancé.

Il est capable de prendre de la hauteur mais il souffre pour son peuple :
- v.50, v.66

2) Le registre pathétique
- Jeu de contrastes
- Souffrance exprimée à travers les champs lexicaux ; inégalité des rapports de force : innocence, simplicité, souffrance.
- Personnification v.33
- Allitération en r v.56
- Multiplication des questions rhétoriques qui expriment le désarroi, le doute des Germains.

3) Moyens poétiques
- diérèse v.48 « violence » : vers octosyllabe
- Rimes plates : v. 64, 65, 66
- Rimes croisées : « jours, misère, retour, sévère »
- Rimes embrassées : v.35, 36, 37, 38.

La Fontaine essaye d’éviter la monotonie.
- Alexandrins, décasyllabes, octosyllabes.

II. Dénonciation de l’impérialisme : violente polémique

1) Réfutation de la thèse
La Fable chez Lafontaine peut avoir une force subversive. Ici, contre

en relation

  • Le paysan du danube
    670 mots | 3 pages
  • Le paysan du danube
    914 mots | 4 pages
  • Le paysan du danube
    672 mots | 3 pages
  • le paysans de danube
    1258 mots | 6 pages
  • Lecture analytique du paysan du danube
    486 mots | 2 pages
  • Texte : "le paysan du danube" de la fontaine
    725 mots | 3 pages
  • La fontaine, fables, « le paysan du danube »
    1192 mots | 5 pages
  • Jean de LA FONTAINE, Fables, XI, 7, « Le paysan du Danube » (1678)
    582 mots | 3 pages
  • Le paysans du nanube
    393 mots | 2 pages
  • Commentaire composé
    1106 mots | 5 pages