Le personnage de roman

1011 mots 5 pages
Le roman est un genre ambigu : défini comme un récit de fiction, il a pourtant l’ambition de représenter la réalité. Ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman : il se définit par le portrait qu’en dresse l’auteur, plus ou moins détaillé selon les époques, qui représente un individu bien réel et à la fois construit un type qui n’existe vraiment que dans l’esprit du romancier. Plus largement, on peut se demander comment une fiction, mensongère par définition, peut donner la vérité du monde réel. Le dessein d’un roman se mesure-t-il dans le caractère fictif ou réel de son personnage ? Pour répondre à cette question, nous nous intéresserons à l’imitation du réel qui touche le lecteur, nous étudierons ensuite comment le personnage fictif peut cependant aussi l'interpeller et nous verrons enfin que la vision de l’auteur induit celle du lecteur.

Un lecteur, durant la lecture d’un roman, s’identifie plus ou moins au héros ou personnage principal. Il s’attache généralement à des personnages réels ou très similaires à ces derniers, qui ressentent des émotions qu’il a déjà connu, établissant ainsi un point commun entre eux. Il y retrouve des parts de sa personnalité, et suit l’histoire du personnage telle celle d’un ami ou d’un compagnon, comme dans La Vie de Marianne de Marivaux, dans lequel le personnage éponyme se confie au lecteur et réécrit sa vie par ordre chronologique, pour qu’il ait l’impression de vivre exactement ce qu’elle a vécu.
Le lecteur ne fait pas que se retrouver chez le héros, il s’en inspire, cherche à lui ressembler. Le lecteur s’insurge, et il peut alors éprouver de l’enthousiasme, de la compassion ou encore de la colère face à la situation. Le lecteur se sent d’autant plus impliqué dans un récit réel, relatant des faits portant atteinte à ses valeurs par exemple. En effet, Les Essais de Montaigne mène le lecteur, outré, à prendre conscience de l’injustice de la situation des sauvages, et aux changements de

en relation

  • Le roman et le personnage de roman
    499 mots | 2 pages
  • Roman personnage
    2374 mots | 10 pages
  • Le personnage de roman
    776 mots | 4 pages
  • Les personnages de romans
    2048 mots | 9 pages
  • Le personnage du roman
    1250 mots | 5 pages
  • Le personnage de roman
    1824 mots | 8 pages
  • personnage de roman
    618 mots | 3 pages
  • Le personnage de roman
    395 mots | 2 pages
  • Personnages dans le roman
    334 mots | 2 pages
  • Le personnage de roman
    526 mots | 3 pages