Le roman et la fiction evoque t'il la realite ?

561 mots 3 pages
Le roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.Le roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.Le roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.Le roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxLe roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.Le roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.e est particulièrement apparent dans la création du personLe roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en drLe roman est un genre ambigu: défini comme un récit de fiction, il a pourtant l'ambition de représenter la réalité. ce paradoxe est particulièrement apparent dans la création du personnage de roman: il se définit par le portrait qu'en dresse l'auteur.Le roman est un genreLe roman est un genre ambigu: défini comme un récit

en relation

  • Definition du fantastique
    1829 mots | 8 pages
  • Correction résumé
    944 mots | 4 pages
  • Littérature d'image ou d'idée
    3934 mots | 16 pages
  • Emile zola
    4616 mots | 19 pages
  • Le regard
    1964 mots | 8 pages
  • Coucou
    56077 mots | 225 pages
  • Littérature
    10424 mots | 42 pages
  • Textes bac francais
    19894 mots | 80 pages
  • Le fils du pauvre
    37590 mots | 151 pages
  • Intro aux études littéraires fundp
    22991 mots | 92 pages