Le point sur la grammaire chapitre 1

Pages: 7 (1569 mots) Publié le: 11 avril 2012
1995. Claude Germain & Hubert Séguin « Le point sur la grammaire »
CHAPITRE 1 QUELQUES JALONS HISTORIQUES a. L’invention d’un langage grammatical Pour traiter les origines et le développement de la grammaire dans le monde occidental, ce chapitre fait référence aux Grecs (428-348 av. JC). À partir de figures consonantiques phéniciennes, ils ont inventé un alphabet avec des voyelles (alpha =voyelle) et des consonnes (bêta = consonne). Les grecs avaient déjà à cette époque-là une forte connaissance phonologique, puisqu’ils faisaient la distinction des unités minimales (voyelles / consonnes) dans le discours. Les origines du mot « grammaire» (du grec gramma.-figure ou lettre, du latin ars grammatica.l’art de tracer et d’arranger les lettres sur une surface) sont très anciennes, mais malgréle temps et son évolution dans la didactique des langues, le mot grammaire garde actuellement une relation très étroite avec la face écrite de la langue. En effet on trouve les premiers indices de l’utilisation du métalangage vers le 5e siècle avant notre ère chez les grecs. Ces derniers ont essayé de définir pour la première fois les parties du discours : ce sont les philosophes qui font de lalangue une nomenclature, la langue est décrite comme une collection de noms ayant le monde comme référent. Actuellement la définition de « métalangage » est la suivante : le langage utilisé pour traiter du langage. Premièrement, pour décrire les inventions du métalangage et son développement, on commence par Platon qui a inventé un véritable métalangage dans lequel les noms servent à designer desêtres ou des choses. Il a défini deux grandes classes de mots appelées onoma (nom-sujet ou nom) et rhema (nom- prédicat ou verbe), constituant le logos (unité de pensé ou phrase, proposition, période c'est-à-dire un assemblage de mots qui « dit quelque chose »). Deuxièmement, Aristote a prolongé l’analyse du logos, il ajoute que « le verbe se distingue du nom en ce qu’il signifie, en plus, le temps »et il ajoute aux parties du discours la conjonction et l’articulation. Troisièmement les stoïciens, au 3e siècle avant JC, ont fait d’importantes réflexions véritablement grammaticales, d’une manière logique, philosophique et morphologique sur le langage. Une véritable grammaire est née grâce à eux, du fait qu’ils se sont intéressés aux cas du nom, aux réflexions du verbe, aux accords et auxfonctions. C’est jusqu' au 1er siècle avant notre ère que le grammairien Denis de Thrace a mis ensemble pour la première fois toutes les analyses et les inventions faites par Platon, Aristote et les Stoïciens sur les parties grammaticales, dans un ouvrage intitulé « tekné grammatiké » (l’art de la grammaire). Pendant 3 siècles de discussions et d’analyses, les grecs ont réussi à constituer

lediscours de huit parties, telles que nous les connaissons et les utilisons actuellement vingt et un siècles après. b. Le caractère évolutif et relatif de la description grammaticale. Les premiers grammairiens latins Varon et Quintilien ont été influencés par les grecs puisqu’ ils ont transposé dans la langue latine les concepts découverts par les grecs. Ils ont fait des petits remplacements deséléments en latin, c'est-à-dire les latins ont fait un parallélisme entre les deux langues. Une autre influence importante sur la grammaire latine à était faite de la part d’Apollonius Dyscole, avec son traité sur la construction, il reconnait huit parties du discours avec un ordre canonique fait par première fois de cette manière : (en justifiant que le nom précède le verbe parce que l’action présupposel’existence, le participe, participe au nom et du verbe et c’est une transformation du verbe, etc.). Quatre critères : sémantique, syntaxique, morphologique et logique ont influencé dans l’ordre canonique de ce traité. À la fin du 15e siècle le latin était plus connue que le grec, comme langue d’écriture, langue de lecture, langage universelle de la pense et model de toutes les langues. Au...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche points de grammaire espagnol
  • Dracula
  • Chapitre 1
  • CHAPITRE 1
  • Chapitre 1
  • Chapitre 1 : SES
  • Chapitre 1
  • Chapitre 1

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !