Le pouvoir de la parole

Pages: 7 (1690 mots) Publié le: 12 avril 2013
Sujet : Le pouvoir de la parole
Introduction
Afin de formuler notre pensée, de la révéler ou la voiler l’Homme dispose d’un outil qui le différencie du simple animal : la parole qu’il énonce dans un certain langage. Une chose, un objet, un évènement qui n’est point consacré par un mot peut-il se réclamer de l’existence ?  En effet tout mot appelle une chose, qu’en est-il d’une chose qui nes’appelle pas ? Est-ce légitime et juste de dire qu’une chose sans nom n’existe pas ? Evidemment ceci serait absurde. Le langage évolue tous les jours s’adaptant aux mœurs et avancées de son époque. Pour mieux s’y retrouver les penseurs des lumières ont eu l’idée lumineuse de démocratiser le savoir en le répertoriant. Les premières encyclopédies étaient nées. Le langage et sa parole pouvait dès lorss’épanouir dans tous les esprits éduqués et curieux laissant à l’imagination une grande part de création. Roland Barthes dans la Préface au Dictionnaire Encyclopédique nous précise pourtant que « Le langage n’est pas seulement le privilège de l’homme, il en est aussi la prison ». Où nous enferme donc cet outil de communication et de connaissance ?
Toutes les philosophies sont à la recherche de lavérité : en quoi la parole est un outil pour atteindre la véritable réalité ? En quoi le langage peut-il nous tromper et ainsi nous aliéner? Ces deux questions reviennent à poser celle de l’étendue du langage.
Nous étudierons dans un premier temps l’utilité de la parole dans la recherche de la vérité mais nous remarquerons ensuite qu’une excellente rhétorique entre de mauvaises lèvres peutjustement nous éloigner de la lumière et soulignerons le paradoxe possible de certaines syntaxes pour finir sur la dimension subjective de l’interprétation d’un être face à un discours.
I- Pouvoir de la parole pour atteindre la vérité
A- La dialectique platonicienne
Précisons d’abord que logos signifie parole ainsi que raison.
Pour Héraclite le monde est semblable au flux incessant d’unfleuve, il disait effectivement qu’ « on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve ». Le monde a donc pour principe fondamental le mouvement, il se présente comme un jeu perpétuel de contraires, dans lequel l’équilibre se crée grâce à la tension entre des opposés. Etudier les opposés, déterminer des différences, des similitudes, des variants ou invariants c’est atteindre l’être de la chosesoumise à notre pensée. Ce schéma logico-déductif rappelle celui des dissertations : thèse-antithèse-synthèse. Socrate d’abord Platon ensuite sont les héritiers d’Héraclite en ce qu’ils feront de cette méthode la seule possible pour atteindre le vrai, l’Idée. La dialectique est née. Qu’est-ce que la dialectique plus précisément ? C’est un mouvement de la pensée, qui se produit de manièrediscontinue, par l'opposition, la confrontation ou la multiplicité de ce qui est en mouvement, et qui permet d'atteindre un terme supérieur, comme une définition ou une vérité. Ainsi par la parole, à force de distinctions sur lesquelles on s’accorde, on finit par atteindre l’unité, l’Idée. On note donc une interdépendance entre la pensée et la parole. Qu’est-ce que la paix si ce n’est un état denon-guerre ? Platon s’attachera à mettre en scène Socrate et ses paroles à travers des dialogues thématiques étant donné que ce dernier ne trouvait aucun intérêt en l’écriture et dressait l’apologie de la pensée par la parole.
B- La découverte d’une certitude par la parole
Hegel puis Marx se détacherons de cette notion de la dialectique opposant les idées entre-elles. Ils y verront un rapport entrehumains. La dialectique, l’art de formuler sa pensée en suivant une logique de construction-destruction, a permis sans aucun doute à l’homme d’accéder à des certitudes et cultiver en lui l’envie d’aller toujours plus loin, de se dépasser pour mieux comprendre le monde, mieux le maîtriser et idéalement : le rendre meilleur par la recherche du bien. Ainsi Descartes par un dialogue intérieur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • parole et pouvoir
  • Le pouvoir de la parole
  • Les pouvoirs de la parole dans l'odyssée
  • Prendre la parole, est-ce prendre le pouvoir?
  • Le pouvoir de la parole dans l'odyssée d'homère
  • Le pouvoir de la parole dans l'odyssee
  • La parole
  • La parole

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !