Le président de la Ve République : Un monarque républicain ?

Pages: 8 (4191 mots) Publié le: 12 mars 2015
Le pouvoir législatif et/ou le pouvoir exécutif
Illustration, la Vème République

Le président de la République sous la Vème République : un « monarque républicain » ?

La Cour – c’est sous ce titre que Roger Fressoz, chroniqueur au Canard Enchaîné, avait choisi de décrire la présidence du général De Gaulle ; sous Pompidou, la rubrique sera rebaptisée La Régence. En effet, c’est bien lecaractère monarchique de la Vème République que ce journaliste avait choisi de moquer, un choix particulièrement révélateur des dispositions mises en place sous ce nouveau régime politique en ce qui concerne l’exécutif.
La critique latente du Canard Enchaîné fait directement écho à la qualification de « monarque républicain » dont on use pour désigner le président de la Vème République. L’expression,inventée par Maurice Duverger, juriste, professeur de droit et premier directeur de l'Institut d'Etudes Politiques de Bordeaux, désigne la place donnée au chef de l’Etat français par la constitution de 1958 de Michel Debré, qui lui donne de larges prérogatives – un terme toujours d’actualité en 2015, comme le montre le livre de Thomas Legrand, publié en novembre 2014 : Arrêtons d'élire desPrésidents. Cette oxymore s’équilibre entre deux traditions, deux héritages, que la Vème République semble combiner : un héritage monarchique, qui renvoie à la monopolisation de tous les pouvoirs aux mains d’un seul, et la tradition républicaine, à savoir l’exercice de ces pouvoirs dans le cadre d’institutions républicaines.
"Certes, il est de l'essence même de la démocratie que les opinions s'exprimentet qu'elles s'efforcent, par le suffrage, d'orienter suivant leurs conceptions l'action publique et la législation. Mais aussi tous les principes et toutes les expériences exigent que les pouvoirs publics : législatif, exécutif, judiciaire, soient nettement séparés et fortement équilibrés et, qu'au-dessus des contingences politiques, soit établi un arbitrage national qui fasse valoir lacontinuité au milieu des combinaisons." C’est ainsi que De Gaulle, dans son discours de Bayeux en 1946, expliquait la nécessité d’un exécutif fort.
La Vème République a donné naissance à cet hybride politique, à cette figure dont on n’arrive toujours pas à préciser la place. Cette dernière est née dans un contexte de trouble profond – l’union française est en décomposition post Seconde Guerre Mondiale.L’empire colonial quant à lui, est démantelé au début des années 50 en Asie, mais les régions africaines sous domination française posent problème, notamment l’Algérie : conquise dans les années 1830, département français depuis 1848, le pays cherche à s’émanciper de la tutelle français dès 1954. L’échec de la IVème République face à cette problématique, entre incompréhension et volonté politiquefaible et instable, permet le retour de De Gaulle sur la scène politique pour résoudre le conflit algérien, un choix qui fait presque consensus au sein des forces politiques en présence.
L’ultra parlementarisme, facteur d’instabilité politique, laisse place à un exécutif fort à travers le personnage de De Gaulle, à travers le compromis que représente la Constitution entre les forces politiques etlui-même, et surtout à travers la pratique qu’il a instauré. Le « roi sans couronne et sans force » des républiques précédentes (Léon Duguit) laisse son trône au « monarque républicain ».
Le monde politique et la société française sont encore imprégnés de cette pratique gaulliste, facteur d’une stabilité inégalée dans l’histoire républicaine française. Pourquoi parlons-nous de monarchierépublicaine ? Comment la Vème République a-t-elle créé cet hybride ?
Nous verrons en quoi la Vème République est-elle la garantie d’un exécutif fort dans le texte comme dans la pratique (I) ; puis il s’agira d’approcher le « monarque républicain » et des controverses qui l’entourent, entre mythe et tentative de rationalisation (II).

I. La Vème République, ou la garantie d’un exécutif fort dans le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le président de la république est-il un monarque républicain ?
  • Le président est il un monarque républicain ?
  • Le président de la vème république peut-il être considéré comme un monarque républicain?
  • Sous la 5eme republique, le president peut il etre consideré comme monarque republicain
  • Le président de la vème républiue, un monarque républicain
  • le president de la vè republique
  • Le président sous la vè république
  • Le président sous la ve république

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !