Le réalisme en peinture, rupture avec l'académisme

Pages: 8 (1811 mots) Publié le: 2 janvier 2011
Le Réalisme en peinture,
Rupture avec l'Académisme

« M. Delacroix fait des anges. Je ne vois pas ce que c'est que des anges. Vous ?
Moi je n'en ai jamais vu. Comment voulez-vous que je juge une forme qui
représente un être imaginaire ? Ses ailes le rendent ridicule et difforme. Qu'on
fasse des hommes, qu'on les fasse bien, là est le difficile. »

Voici une citation du peintre G. Courbet*(peintre réaliste) résumant son appréciation sur son contemporain, le peintre E. Delacroix* (grand maitre de l'Académisme) et qui reflète l'opposition entre ces deux courants artistiques.

Ainsi, dans l'art du XIXe siècle, deux écoles s'opposent, celle de l'Académie des Beaux Arts et celle du Réalisme.

L'Académie des Beaux Arts prône une représentation religieuse gommée de toutesimperfections tandis que le Réalisme s'en tient aux véritables scènes de la vie.

Il faut tout de même préciser que les frontières entre ces deux courants ne sont pas aussi tranchées.
« C’est le monde qui vient se faire peindre chez moi »
Courbet

*Gustave Courbet : 1815-1877
*Eugène Delacroix : 1798-1863
L'art Académique

La peinture académique (environ 1830-1880) est la peinture qui observe lesrègles
fixées par l'Académie des Beaux-Arts (Celle de Paris est alors la plus rayonnante.) c'est à dire que les sujets doivent être d'inspiration religieuse, historiques ou mythologiques. C'est le style officiel de l'époque basé sur l'étude du corps humain et sur la correction des imperfections.
Les artistes les plus célèbre de la peinture académique, sont les peintres français du Second Empire,Alexandre Cabanel, William Bouguereau et Jean-Léon Gérôme.
Le Salon, où se pressé mondains, critiques et peintre, était devenus trop stricte et de trop nombreux peintre y furent refuser. Napoléon III autorisa alors l'ouverture d'un salon parallèle: Le Salon Des Refusés
L'Académisme était aussi appelé « art pompier » pour tourner au ridicule le coté pompeux de cet art.
Mais ce courant depeinture était fortement opposé à la peinture réaliste de Courbet. D'après Émile Zola, cet art est empreint de morale bourgeoise et d'hypocrisie envers l'érotisme. Les soumission trop stricte aux règles fige l'élan créateur et l'imagination des artistes.

Alexandre Cabanel, La naissance de Venus (1863)
Huile sur toile 130 x 225 cm. Paris, Musée d'Orsay
( Achetée par Napoléon III )

L'art RéalisteLe Réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle (environ 1830 à 1870). Il
est situé entre l'Académisme et l'Impressionnisme. C'est une représentation de la réalité et de l'authentique. Il fut l'un des deux mouvements ( avec le Cubisme) à bouleverser la peinture officielle.
La révolution de 1848 contre la Monarchie de Juillet influença le domaine artistique : les conventions académiquealors en place sont rejetées et le réalisme s'affirme.
Appliquant une autre méthode que celle utilisés par les scientifiques, l'artiste représente alors ce qu'il voit et non plus des faits dictés ou des sujets mythologiques. Les paysans ou les gens du peuple deviennent des sujets de tableaux. L'on y peint les réalités de la vie, on les montre sans élaboration, idéalisation ou sentimentalité, Lesprincipaux thèmes étaient les paysans, les prostituées, les mendiants, et tout autres aspects de la vie contemporaine que la bourgeoisie préférait ignorer
Le Réalisme compte trois peintres fondamentaux : Camille Corot, Gustave Courbet et Jean François Millet.
L'école de Barbizon fut une étape vers le réalisme où l'on y peignait généralement des paysages (le fond des tableaux devenaient alors lesujet principal)

Camille Corot : La cathédrale de Chartres. (1830)
Huile sur toile, 52 cm x 64 cm. Paris, Musée du Louvre

Commentaire d'un tableau de J-F Millet :
L'Angélus (1858)

Jean François Millet, né le 4 octobre 1814, est issu d'une famille de cultivateurs. Il
part pour Cherbourg en 1833 puis pour Paris en 1837. Dans la plupart de ses tableaux, il interprète la dureté de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le réalisme en peinture
  • Le réalisme en peinture
  • Le réalisme en peinture
  • le réalisme en peinture
  • Réalisme dans la peinture et dans la littérature
  • Le romantisme et le réalisme en peÎnture
  • Le réalisme peinture et littérature
  • Réalisme en littérature, peinture et cinéma

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !