Le régime de vichy et la résistance pendant le seconde guerre mondiale

1389 mots 6 pages
Le Régime de Vichy…

Après l’invasion éclair en 5 semaines de la France par les Allemands, le gouvernement est divisé. Pétain proposait de signer un armistice avec l’Allemagne, après la démission de Reynaud. L’armistice est alors signé à Rethondes le 22 juin 1940. Celle-ci entraîna la division de la France en 2 zones : libre au Sud et occupée au Nord. Le gouvernement français est déplacé à Vichy, Paris étant sous occupation. La France qui traverse alors une crise politique majeure, confie son destin à un personnage charismatique, de surcroît héros de guerre, le maréchal Pétain qu’elle nomme président du conseil le 16 juin avant de lui confier les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940. En effet, Pierre Laval réunit à Vichy le Parlement (la Chambre des Députés et le Sénat). Il leur demande de voter une loi constitutionnelle composée d'un article unique qui donne tous les pouvoirs à Pétain. Cette loi est adoptée par 569 voix contre 80. Ainsi, commence un nouveau régime : "l'Etat français". Dès son arrivée, Pétain se présente comme le sauveur de la France et se lance dans une politique ouvertement collaborationniste à partir d’octobre 1940, alors qu’elle n’est pas imposée par l’Allemagne. Il met donc fin à la IIIe République. Les Français à l’époque, ayant confiance en Pétain et pensant que ce gouvernement serait transitoire, accepte sans conditions. Le Parlement n’est plus rassemblé, l’opposition est interdite d’exercice, la censure est mise en place. Toutes les libertés individuelles et collectives sont abolies : égalité, droit de vote, liberté d’expression, de déplacement, de manifester, de grève, de syndicat... « Liberté, Egalité, Fraternité » est désormais remplacé par « Travail, Famille et Patrie », les valeurs sont aussi le courage, de l’ordre et de la discipline. Le corporatisme est mis en place, quant à la place de la femme, elle se trouve être au foyer. Pour étendre encore plus son autorité mais aussi pour "condamner les responsables de la défaite française",

en relation

  • méla,cholia
    2640 mots | 11 pages
  • le travail des historiens ont eu un impact sur les mémoires de la 2nd Guerre mondiale en France
    2216 mots | 9 pages
  • assas
    11333 mots | 46 pages
  • Résumés des films (bref)
    472 mots | 2 pages
  • Riien
    1770 mots | 8 pages
  • Cours
    6314 mots | 26 pages
  • Les mémoires et les historiens après la Seconde Guerre mondiale
    4497 mots | 18 pages
  • Les mémoires et les historiens
    2285 mots | 10 pages
  • Chap 1 histoire
    3098 mots | 13 pages
  • L’historien et les mémoires de la seconde guerre mondiale (1939-1945)
    1225 mots | 5 pages