Le régionalisme

990 mots 4 pages
52

LE RÉGIONALISME

Les mouvements régionalistes n’ont jamais été bien perçus par les dirigeants politiques nationaux. Parfois soupçonnées de menées antirépublicaines, les organisations défendant des particularismes culturels régionaux n’ont réussi à sortir de l’ombre qu’à partir des années 1960.

L’ÉMERGENCE DES MOUVEMENTS RÉGIONALISTES
Dans quasiment chaque pays d’Europe, un ou plusieurs mouvements régionalistes s’opposent au pouvoir central. Le Pays basque, la Bretagne, la Corse, la Lombardie, La Flandre, l’Écosse, l’Ulster ou la Catalogne sont autant de régions où existent des revendications culturelles, linguistiques, économiques ou politiques. Le dénominateur commun à tous ces mouvements est l’opposition à l’État central, accusé de discriminations à l’encontre des cultures régionales, d’exploitation économique, voire de répression politique. Partout, des intellectuels théorisent l’identité communautaire, en puisant dans une tradition historique oubliée par la quasi-totalité de la population ou en construisant une identité fictive, en creux par rapport à la culture centrale. L’important est ici de bâtir une idéologie communautariste qui servira de socle pour l’étape suivante, la création d’une organisation politique prétendant parler au nom du « peuple » en question. La répression par le pouvoir central conduit alors souvent à une escalade dans la surenchère et dans la violence.

q Un mouvement d’ampleur qui touche l’Europe entière

q La carte du régionalisme en France épouse celle des anciennes provinces
Il est courant de présenter la construction de la nation française comme le résultat d’un processus centralisateur remontant à l’Ancien Régime. En effet, au Moyen Âge, le pouvoir réel des rois de France ne s’est longtemps étendu que sur une petite partie du territoire français actuel. Chaque province était placée sous l’autorité d’un duc, qui n’avait pas d’intérêt particulier à faire apprendre le français à ses sujets pour supplanter les patois

en relation

  • Regionalisme
    2239 mots | 9 pages
  • Regionalisme
    484 mots | 2 pages
  • Régionalisme et multilatéralisme
    1110 mots | 5 pages
  • Le régionalisme en espagne
    4656 mots | 19 pages
  • Féderalisme, régionalisme
    6413 mots | 26 pages
  • Régionalisme et multilatéralisme
    1516 mots | 7 pages
  • Aux origines du régionalisme normand
    601 mots | 3 pages
  • Le régionalisme dans les relations internationales
    1020 mots | 5 pages
  • Autour du regionalisme critique
    4139 mots | 17 pages
  • La corse entre régionalisme et nationalisme
    270 mots | 2 pages