Le rôle du roi capétien histoire du droit

Pages: 15 (3726 mots) Publié le: 30 novembre 2012
L'affirmation du pouvoir royal (12ème – 15ème siècles)
Dans cette période, l'Etat émerge lentement de la féodalité. De plus en plus, le roi capétien s'affirme comme le seigneur de tous les seigneurs, exigeant leur hommage et leur obéissance, tout en accroissant son domaine. Menacé, diminué pendant la guerre de Cent Ans (1338-1453), le roi parvient néanmoins à poser les bases de l'Etat moderne.Comment le roi capétien, prince féodal parmi des vassaux plus puissants que lui, a-t-il pu affirmer son autorité à la fin du Moyen Age ?
I) En trois siècles, la construction de l'Etat moderne...
A) Du morcellement féodal à la reconstruction du domaine royal.
La longueur du règne de Louis IX (1220-1270), l'affirmation européenne et méditerranéenne de son pouvoir, l'essor économique et urbain duroyaume ont permis aux historiens d'identifier ce roi chevalier, chrétien et croisé au XIII° siècle, apogée du Moyen Age. Cette autorité rayonnante du roi de France provient de l'effort constant, obstiné de la dynastie capétienne, qui, depuis les débuts du XI° siècle, tente à la fois d'agrandir le domaine royal et de contrôler toute la pyramide féodale.
A cet égard, l'action du grand-père de LouisIX, Philippe II Auguste, est fondamentale. A son avènement en 1180 (voir la carte p.398), Philippe Il ne contrôle directement qu’un domaine royal restreint centré sur 1'lle de France et l'Orléanais. La plus grande partie des terres du royaume, de l'Aquitaine à la Normandie, est sous la suzeraineté des Plantagenêts, eux-mêmes rois d'Angleterre (Duc de Normandie et du Maine, Henri de Plantagenêtépouse Aliénor, l'héritière du duché d'Aquitaine, avant de devenir roi d'Angleterre).
Dès lors, le roi capétien n'a de cesse de réduire la puissance d'Henri Il Plantagenêt et de ses fils, ses vassaux rebelles pour leurs possessions françaises : conquête de la riche Normandie contre Richard Cœur de Lion (à l'issue du terrible siècle de Château Gaillard, en 1204, le dernier cas d'anthropophagieattesté en France), victoire de Bouvines en 1214 contre l'empereur Germanique et Jean Sans Terre, grâce au soutien des milices bourgeoises des villes de Picardie, première émergence du sentiment national français selon certains historiens (mais cette victoire est ignorée au sud de la Loire).
A l'issue de son règne, Philippe II (consacré Auguste au lendemain de Bouvines) est devenu le plus grand princeterritorial du royaume (avec le rattachement au domaine royal de l'Anjou et du Mandois, en plus de la Normandie et du Maine). C'est à son époque que l'expression Francia tend à désigner l'ensemble du royaume (avant, on utilisait alors l'expression Francia tota). Peu à peu, ses successeurs se sentent maître d'un territoire, et pas seulement d'un peuple : celui des Francs, des hommes libres et del'aristocratie. Ainsi, sous Louis IX, en 1254, le Rex francorum (le royaume des Francs) devient officiellement rex Franciae (royaume de France). Finalement, le petit-fils de Louis IX, Philippe IV le Bel, est le premier à se faire appeler "roi de France".

C'est que la liste des terres, des fiefs, que les rois capétiens contrôlent et intègrent à leur domaine personnel est de plus en plus longue.Acquises le plus souvent pacifiquement, par mariages (Philippe le Bel avec l'héritière du comte de Champagne), héritages, achat (le Mâconnais), confiscations, ou guerres, les fils poursuivant sans interruption l'œuvre de leur père, ces terres du domaine tendent à se confondre de plus en plus avec l'espace du royaume (le comté de Toulouse sous Philippe III, la Champagne sous Philippe le Bel), et mêmeà en repousser les frontières (dans la deuxième moitié du XV° siècle, sous Charles VII et Louis XI, le royaume s'étend au-delà du Rhône, l'une des 4 rivières" de 843, avec l'intégration du Dauphiné et de la Provence, cf. cartes Magnard p.195).
La guerre de Cent Ans, qui a paru menacer l'existence même du royaume de France, n'a pas interrompu cette extension du domaine et du royaume capétien....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire du droit : une societe regit par un roi
  • Histoire des capétiens
  • Poeme au roi robert commentaire
  • Histoire des institutions, les capétiens
  • Le miracle capetien, droit
  • Le rôle de l histoire
  • Déclaration du roi concernant la tenues des états généraux (histoire du droit)
  • Le rôle du droit

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !