Le rapport entre la bande dessinée et les grandes surfaces

Pages: 13 (3199 mots) Publié le: 31 janvier 2011
Le rapport entre la bande dessinée et les grandes surfaces

Une enquête menée par TNS-Sofres pour Livres Hebdo prouve que la bande dessinée se vend d'abord en supermarché. Les albums de bande dessinée se vendent deux fois plus en grande surface qu'en librairie. Une évolution de la consommation culturelle qui se répercute forcément sur les perspectives éditoriales, voire même, qui entraîneune perception de la bande dessinée changeante. Y aurait-il une opposition entre bédéphiles et acheteurs de BD ?
La « bande dessinée de supermarché » est une expression utilisée par les connaisseurs en BD - qui préfèrent parler de leur passion en la désignant comme le « neuvième art » - pour désigner la bande dessinée alimentaire, de mauvaise qualité, souvent, des bandes dessinées calibrées, desouvrages de commande réalisés sur un laps de temps très court. Ces bandes dessinées sont appelées « BD à thèmes » et portent sur les grands sujets de la vie comme l'amour, l'argent, le couple, les enfants, des grands sujets qui touchent la vie de tout un chacun. Ces albums, très souvent édités par la maison d'édition Vents d'ouest, se retrouvent la plupart du temps en supermarché, et rarementdans les librairies spécialisées BD. On peut dès lors échafauder une hypothèse : les acheteurs de BD en supermarché et ceux se fournissant en librairie spécialisé seraient deux publics totalement différents, ayant une appréhension de la bande dessinée bien particulière
La perception du genre par son public
En librairie spécialisée, on trouve bien évidemment les vieux classiques (Astérix, Tintin,Spirou...), comme en supermarché, mais surtout les nouveautés du moment, ce qui est moins présent en grande surface, où le genre maître est la BD à thème, une BD conçue pour être offerte. Depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, la BD à thème explose en supermarché, et se trouve très régulièrement au top des ventes Electre de la bande dessinée. Symbolique de cette explosion, l'album Je nesavais pas quoi t'offrir donc je t'ai pris ça, de Jim, l'auteur leader du mouvement de la BD à thème, aux éditions Soleil. L'essence de la BD à thème comme objet de cadeau apparaît ici de manière flagrante et indéniable. A partir de cette constatation, il est intéressant de relever si, oui ou non, la bande dessinée est souvent achetée comme un cadeau, un objet à offrir, ou si, comme le prétendent lesbédéphiles, la bande dessinée est un support d'expression et de fiction, une véritable oeuvre d'art. On relève très clairement le coté gadget commercial de la bande dessinée, qui se décline, tels les t-shirt ou mugs, sur des thèmes bien précis comme l'âge, le caractère (le tshirt, le mug et la bande dessinée destinés à être offerts pour un départ en retraite, par exemple). On peut dès lors se poserla question de la perception du genre par son public.
La télévision comme prescripteur
Autre phénomène, l'explosion des séries promotionnées à la télévision par l'intermédiaire de séries animées. Quel meilleur exemple que Titeuf, dont le dixième tome, le premier sorti après l'adaptation de la BD en série dessin animée, s'est vendu à 1,5 millions d'exemplaires ? Sur les dix albums les mieuxvendus en 2004, cinq sont issus de séries dessin animé encore largement diffusées sur le réseau hertzien (Tintin, Kid Paddle, Cédric, Titeuf, Lucky Luke). Déjà, deuxième moitié du vingtième siècle, l'adaptation d'une BD en série animée était un enjeu de développement majeur, creusé notamment par le très prestigieux éditeur Dupuis. L'influence de la BD sur les ventes continue de prédominer et lesacheteurs de BD en supermarché, qui viennent bien souvent en famille, recevraient en prime influence d'achat les produits popularisés à la télévision.

Le média BD d'importance inférieure au thème approché ?
L'enquête TNS SOFRES sur Les comportements d'achat des Français à l'égard des livres souligne une évolution majeure : l'auteur et le thème du livre favorisent de plus en plus l'achat. On...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bande dessinée
  • La bande déssinée
  • Bande dessinée
  • La bande dessinée
  • Bande dessinée
  • Analyse d'une bande dessinée
  • Analyse d'une bande dessinée
  • 1 La bande dessinee Corrige

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !