Le relais

275 mots 2 pages
LE RELAIS Le relais est un poème écrit par Gérard de Nerval dans les « les odelettes » ; Gérard de Nerval est un auteur, poète français du XIXe siècle. A cette époque, le thème des voyages est omniprésent grâce au romantisme. Pourquoi le relais est un poème qui évoque une scène voyage pittoresque et pourquoi l’expérience est d’un bonheur fragile et intense ? Tous d’abord, le poème évoque une scène de voyage pittoresque « Des chevaux, de la route et des fouets étourdi, L’œil fatigué de voir et le corps engourdi. ». Les personnages qui voyagent sont fatigués de voir des paysages défilés, d’être secoués par les chemins rocheux, de voir que les chevaux commencent à être essoufflés de ce fait les voyageurs s’aperçoivent qu’ils vont voyager moins vite. Les passagers rêvent de trouver un lieu paradisiaque.
Ensuite, les passagers découvrent une halte :
Et voici tout à coup, silencieuse et verte,
Une vallée humide et de lilas couverte,
Un ruisseau qui murmure entre les peupliers, -
Et la route et le bruit sont bien vite oubliés !
On se couche dans l’herbe et l’on s’écoute vivre,
De l’odeur du foin vert à loisir on s’enivre,
Et sans penser à rien on regarde les cieux…
Il se repose, il oublie le bruit et la route. Il respire l’air libre. Le ruisseau devient un personnage qui murmure. Mais ce moment n’est qu’un court moment du voyage.
Pour conclure, on peut comprendre qu’au XIXe siècle, les voyages étaient longs et que la halte était attendu durant des heures. Le relais était l’endroit le plus agréable du

en relation

  • Le relais
    257 mots | 2 pages
  • Le Relais
    262 mots | 2 pages
  • Le relai
    2865 mots | 12 pages
  • Le relais
    5725 mots | 23 pages
  • Le relais
    588 mots | 3 pages
  • Le relais
    8770 mots | 36 pages
  • relais
    1347 mots | 6 pages
  • Le dispositif relais
    2346 mots | 10 pages
  • Jeu de relais
    3941 mots | 16 pages
  • maison relais
    315 mots | 2 pages