le renard et la cigogne

400 mots 2 pages
Jean de la Fontaine est un fabuliste et écrivain du XVIIe siècle (1621-1695). De caractère rêveur, il débute sa carrière de poète en 1654 en publiant L’Eunuque, une pièce de théâtre en cinq actes. Elle restera méconnue et ne lui vaudra pas le succès qu’il n’atteindra que plus tard, après avoir connu la disgrâce à la suite de l’arrestation de Fouquet, pour qui il travaillait et qu’il tenta de défendre par ses écrits, ordonnée par Louix XIV. Jean de la Fontaine se lance alors dans la rédaction de contes et fables, inspirés de récits antiques et mythologiques, qui lui vaudront d’accroître son renom en tant qu’écrivain. Sa maîtrise du latin lui permit ainsi de reprendre des thèmes d’Apulée. Il s’inspira aussi largement de l’écrivain grec Ésope pour l’écriture de ses fables.

Bien que porteuses de critiques et étant anticléricales, ses fables ainsi que le reste de ses écrits le portèrent à l’Académie française en 1684. Cette élection amorcera une période courant jusqu’à sa mort, au cours de laquelle il adoptera des positions littéraires plus classiques et moins contestataires que par le passé et qui aboutiront à son retour radical sous le giron de la religion catholique à l’approche de sa mort (le jour de la mort, un cilice est ainsi retrouvé sur sa dépouille).

Le Renard et la Cigogne¶

Cette poésie de Jean de la Fontaine est une fable de taille moyenne en regard de ses autres poèmes. L’histoire qui y est racontée est, c’est le concept de la fable, le support d’une morale qui est énoncée à la fin. Ici, il s’agit d’illustrer le fait que ceux qui s’essaient à la tromperie doivent s’attendre à un retour de bâton « Trompeurs, c’est pour vous que j’écris : / Attendez-vous à la pareille. » Comme souvent dans les fables de la Fontaine, les personnages sont ici des animaux anthropomorphes interagissant de manière à ce que l’un enseigne par les faits une leçon à l’autre (voir La Cigale et la Fourmi, Le Loup et l’Agneau ou Le Corbeau et le Renard, par exemple). Outre

en relation

  • La nuit du renard
    3227 mots | 13 pages
  • La nuit du renard
    308 mots | 2 pages
  • Le renard et les anguilles
    846 mots | 4 pages
  • La nuit du renard
    752 mots | 4 pages
  • La nuit du renard
    538 mots | 3 pages
  • La nuit du renard
    253 mots | 2 pages
  • La nuit du renard
    2158 mots | 9 pages
  • La nuit du renard
    742 mots | 3 pages
  • La nuit du renard
    306 mots | 2 pages
  • la nuit du renard
    6772 mots | 28 pages
  • La nuit du renard
    259 mots | 2 pages
  • Nuit du renard
    1361 mots | 6 pages
  • la nuit du renard
    1723 mots | 7 pages
  • Anthologie des fables de La Fontaine
    3659 mots | 15 pages
  • Les morales des fables de la fontaine
    2958 mots | 12 pages