Le revenu des menages

Pages: 16 (3773 mots) Publié le: 15 mars 2013
Le revenu des ménages et son utilisation : Consommation et épargne
Par Jean-Pierre TESTENOIRE
Les revenus des ménages
L'utilisation du revenu des ménages : consommation et épargne
Pour aller plus loin...
Les revenus des ménages
Le revenu primaire représente les recettes monétaires que les agents tirent de leur contribution, directe (production) ou indirecte (placement de l'épargne), àl'activité économique. On distingue quatre formes principales de revenu : les revenus du travail (exemple le salaire pour les ménages), les revenus de l'épargne (intérêts et dividendes), le profit (des entreprises) et la rente (revenu régulier qui ne dépend pas du travail mais de la propriété foncière ou des placements en emprunts publics). Les ménages répartissent leur revenu net disponible (aprèsversement des impôts et cotisations sociales et encaissements des revenus indirects) entre la consommation et l'épargne
L'origine des revenus
Les revenus représentent la contrepartie monétaire de l'activité productive des agents ou de la collectivité.
Typologie générale
Le revenu primaire, complété par des transferts (allocations, subventions), correspond au revenu brut. Le revenu net, ou revenudisponible d'un ménage comprend les revenus d'activité, les revenus du patrimoine, les transferts en provenance d'autres ménages et les prestations sociales (y compris les pensions de retraite et les indemnités de chômage), nets des impôts directs.
Revenu brut = revenus primaires + revenu secondaire (ou de transfert)
Revenu net = revenus bruts – (impôts directs + cotisations sociales)
Le revenuréel mesure le pouvoir d'achat c'est-à-dire la quantité de bien et services qu'il permet d'acquérir compte tenu de l'évolution des prix. Le revenu réel se distingue du revenu nominal, exprimé en quantité de monnaie, qui ne tient pas compte de l'évolution de l'inflation.
|ZOOM 1 : Illustration|
|Un salarié reçoit, en début d'année un salaire de 1000 € Au cours de l'année, il bénéficie d'une augmentation de 2 %. Son salaire nominal en |
|fin d'année est de 1020 € |
|• S'il n'y a pas d'inflation au cours de l'année, le salaire nominal (et son évolution)correspond au salaire réel, soit une augmentation de |
|2 % |
|• Si l'inflation est de 1,5 %, le salaire réel n'augmente donc que de 0,5 points , soit 1005 € en terme de pourvoir d'achat par rapport à |
|l'an passé.|
|• Si l'inflation est de 3 %, le salaire réel diminue alors de 1 points, soit un pouvoir d'achat de 990 € par rapport à l'an passé. |
|En 2009, le pouvoir d'achat des ménages n'a augmenté que de 0,4 %, après avoir régressé en 2008 |
|(Source :http://www.insee.fr/fr/themes/comptes-nationaux/tableau.asp?id=1.603 ) |


Le revenu national (total des rémunérations reçues par tous les agents pour leur participation à la production) c'est-à-dire le total des revenus primaires, est égal au PIB, diminué du total des impôts liés à la production et augmenté des subventions reçues par les agents.RN = PIB + Revenus versés au reste du monde – revenus reçus du reste du monde[1]
Une seconde approche du revenu national illustre son utilisation. En effet, le Revenu national est affecté à la consommation (C), l'épargne et l'investissement (I) Les impôts (G, ou dépenses publiques), et aux opérations avec les agents non résidents (exportations – importation soit X-M).
RN = C+ I + G + (X-M)...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Revenu des menages
  • les revenus du ménage
  • Les revenues des ménages
  • Les revenus des menages
  • Les revenus des menages
  • Les revenus des ménages
  • Les revenus des ménages
  • Revenus des menages

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !