Le roi dans les pensées de pascal

Pages: 5 (1047 mots) Publié le: 6 mai 2010
Vanité des vanités, tout est vanité » : tels sont les premiers mots du livre biblique de l'Ecclésiaste. C'est aussi une expression centrale de la pensée de Pascal, qui s'emploie à dénoncer la vanité de toutes les actions humaines, c'est-à-dire leur inutilité.

I/ Le péché originel
La vanité prend ses racines dans le péché originel. En persuadant Adam et Eve de pécher, le serpent, dans laGenèse, leur promet trois choses : l'indépendance (« vous serez comme des Dieux ») ; la connaissance des secrets du monde (« vos yeux s'ouvriront ») ; le plaisir (« la femme vit que le fruit était bon »). Ce sont elles que l'Homme choisit, marquant par là sa volonté d'indépendance par rapport à Dieu. Depuis, il travaille dans le monde pour pouvoir jouir de l'amour de soi et rassasier ses trois désirs.Entrainé par la volonté de s'oublier, il cherche à se retrouver en satisfaisant sa concupiscence et poursuit tout ce qui flatte ses sens, son orgueil, sa cupidité.
La vanité du monde, c'est donc tout ce qui nous détourne du salut, c'est le diable caché sous des apparences terrestres. L'Homme, « dans l'état de la création », possédait l'innocence et la grâce mais, « en l'état de la corruption et dupéché », il est « semblable aux bêtes » (frag.122).

II/ Les diverses vanités
A) La gloire, l'amour
La gloire, c'est l'orgueil, la vanité au sens actuel. Pascal regrette qu'on fasse progresser les enfants en les félicitant, car on facilite ainsi leur vanité. Mais, constate-t-il lucidement, « les enfants de Port-Royal auxquels on ne donne point cet aiguillon d'envie et de gloire tombent dansla nonchalance », n'ont plus envie de progresser (frag. 59). Cette vanité s'étend aux adultes, qui sont même prêts à mourir pour la gloire (frag.34).
Dans le bref fragment 42, Pascal renvoie à la reine d'Egypte Cléopâtre, dont le petit nez a successivement séduit César, Marc-Antoine, et Octave (frag. 183, 392).
B) La tyrannie
Même si, selon Pascal, il n'y a pas de gouvernement parfaitementlégitime, la tyrannie se condamne elle-même parce qu'elle est « désir de domination universel et hors de son ordre ». La tyrannie veut tout assembler sous son pouvoir. Or, il y a des « ordres » différents : la force « ne fait rien au royaume des savants » (frag.54). De même, il est absurde de vouloir être aimé parce qu'on est fort : la force n'est pas du même « ordre » que l'amour (frag.54). Mais lepeuple, par sa folie et sa propension au respect, entretient la tyrannie (frag.24).
Pascal cherche parfois à donner des recettes pour vivre dans le monde. Pour permettre à chacun de refuser d'obéir à la vanité (le système courtisant), il expose son système des « grandeurs d'établissement » (voir question 5). On ne répond pas à la vanité si on pratique le respect que chaque ordre exige : amour pourl'agrément, crainte pour la force, créance pour la science.
C) La vanité de la raison
Pascal la dénonce avec une force particulière. La raison, c'est aussi bien le raisonnement mathématique que le raisonnement philosophique. Les deux sont encore fort peu distingués au XVIIe siècle. La philosophie que critique Pascal comme vaine est la philosophie rationaliste, qui applique à l'humain et au divinles raisonnements de la logique, de la géométrie et des mathématiques (philosophie déjà développée au Moyen-âge par les scolastiques, et qui l'est à son époque par Descartes).
Mais, de manière plus générale, Pascal critique tous les systèmes philosophiques quand ils croient tout expliquer. La liste des définitions que la philosophie a trouvées pour le souverain bien (Frag.56) est traditionnelle.La multiplicité même des théories est la preuve qu'il n'y a aucune théorie universelle, que tout tient à l'interprétation individuelle. Cependant, la raison est assez raisonnable « pour avouer qu'elle n'a pas encore trouvé rien de ferme, mais elle ne désespère pas encore d'y arriver », ce qui, pour Pascal, est pure vanité. Nos deux moyens de connaitre sont la raison et les sens ; or, on ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La place du roi dans les pensées de pascal
  • La figure du roi dans les pensées de pascal
  • Quel sens et quel rôle pour le roi dans les pensées de pascal
  • Quelles figures du roi propose blaise pascal dans les pensées?
  • Comment pascal définit-il la figure du roi dans les liasses ii à viii des pensées ?
  • Pascal, les pensées
  • Pensées pascal
  • Pascal les pensées

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !