Le roi se meurt

838 mots 4 pages
Le Roi se meurt

Eugène IONESCO

L’auteur : Eugène Ionesco est né en Roumanie d’un père avocat roumain et d’une mère française en 1912. Il passe la première partie de son enfance à Paris avant de partir en Roumanie au divorce de ses parents. Licencié de français à Bucarest, il écrit des poèmes et des critiques littéraires. En 1938, il s’installe en France où il prépare une thèse et fréquente la revue « Esprit ». Il commence sa carrière d’auteur dramatique en 1950 avec « La Cantatrice chauve ». Il signe aussi « La Leçon », « Jacques ou la soumission », « Rhinocéros » et « Le Roi se meurt » entre autres. Dès ses premières oeuvres, sous-titrées « anti-pièce », « drame comique » ou encore « farce tragique », on trouve la contradiction, l’identité abusive, la répétition, l’à-peu-près et les mots déformés. Avec Beckett et Adamov il donne naissance au théâtre de l’absurde : un théâtre sec, sans lyrisme et d’un surréalisme très théâtral où le rire se communique en gardant son sérieux. Ionesco entre à l’Académie française en 1970 et s’éteint en 1994.

L’Oeuvre : Voici quelques temps déjà que le royaume de Béranger Ier est frappé de décrépitude. En effet le chauffage « refuse » de fonctionner, des lézardes apparaissent sur els murs du palais, le territoire national est devenu ridicule, … La Reine Marguerite, première épouse du Roi, et le Médecin ont pris la décision d’informer Sa Majesté que tous ces signes n’ont qu’une seul signification : son règne va bientôt prendre fin. La Reine Marie, seconde épouse profondément aimée du Roi, refuse de croire que son mari n’a plus d’échappatoire. Le souverain convient que tout n’est pas pour le mieux mais refuse lui aussi l’impensable. Toute la cour, composée en tout et pour tout des deux reines, du médecin, d’un garde et d’une femme de chambre nommée Juliette, à l’exception de Marie, va donc s’employer à le convaincre de son déclin et de celui du royaume. Le thème principal de cette pièce de théâtre est, comme l’indique le

en relation

  • Le roi se meurt
    2478 mots | 10 pages
  • Le roi se meurt
    3813 mots | 16 pages
  • Le roi se meurt
    1216 mots | 5 pages
  • Le roi de meurt
    488 mots | 2 pages
  • Le roi se meurt
    1757 mots | 8 pages
  • Le roi se meurt
    444 mots | 2 pages
  • Le roi se meurt.
    365 mots | 2 pages
  • Le roi se meurt
    896 mots | 4 pages
  • Le roi se meurt.
    1666 mots | 7 pages
  • Le roi se meurt
    3456 mots | 14 pages