Le roman

718 mots 3 pages
TEXTE 21 : Thérèse Desqueyroux, Chapitre XIII « Il fit […] au hasard », François Mauriac

Introduction: Nous voici donc au terme du roman. Thérèse redécouvre sa liberté. Loin des landes, la voilà à Paris, seule, jouissant pour la première fois du sentiment d’exister. En effet notre extrait fait suite à l’échec de la dernière rencontre avec Bernard. Cet extrait montre d’une part le reniement du passé fait par Thérèse puis la délivrance de l’héroïne de Mauriac.

I- Le reniement du passé

Bernard se montre vulgaire jusqu’au bout dans son incorrigible, incoercible pragmatisme (sens pratique) comme le prouve la première phrase du texte « revint sur ses pas pour rappeler à Thérèse que les consommations étaient payées ». Bernard ne se préoccupe pas de quitter sa femme mais reste dans son sens pratique, dans le matérialisme.
« La goutte de porto » [pic] C’est une seule et unique goutte traduisant semble-t-il le refus de gaspiller mais aussi qui peut rappeler la goutte de poison. La manière dont est décrit le départ de Bernard montre que la page est tournée.
Tout le passage est marqué par l’opposition entre présent et passé : « la forêt vivante » d’aujourd’hui s’oppose aux « pins sinistres » d’Argelouse qui emprisonnaient Thérèse. La métaphore de la forêt montre ainsi le passage de l’avant à l’après. Les pins désignent donc ici, les barreaux et la forêt décrit le cadre dans lequel elle va mener sa nouvelle vie loin des landes, de la prison.
« ni éprouvait de tristesse » [pic] Thérèse a tourné la page, elle ne ressent plus rien pour Bernard, ce n’est que du passé dans sa nouvelle vie.
« Elle n’avait pas envie de le voir, cet après-midi, Jean Azévédo » [pic] Thérèse renie une nouvelle fois le passé. Elle veut faire une coupure et n’a pas l’intention de revoir Azévédo pour l’instant.
« les êtres dont elle souhaitait l’approche, elle ne les connaissait pas » [pic] Thérèse se tourne vers le futur, elle veut avoir de

en relation

  • Le roman
    683 mots | 3 pages
  • Roman
    2311 mots | 10 pages
  • Le roman
    2375 mots | 10 pages
  • Le roman
    501 mots | 3 pages
  • Le roman
    1105 mots | 5 pages
  • Le roman
    1164 mots | 5 pages
  • Roman
    687 mots | 3 pages
  • Le roman
    1702 mots | 7 pages
  • Le roman
    2314 mots | 10 pages
  • Le roman
    4291 mots | 18 pages