Le Romantisme pictural en France 1820-1850 : Résultation et monarchie de juillet.

1178 mots 5 pages
Le Romantisme pictural en France 1820-1850 : Résultation et monarchie de juillet.
Le romantisme : courant artistique apparu au cours du XVIIIe siècle en UK et Allemagne, puis au XIXe en France, Italie et Espagne. Valorisation de la subjectifvité, de l'individualité, du sentiment, de l'engagement. Alors qu'avec David par exemple on pense au groupe, ne pas se rabaisser aux passions, etc. Là c'est tout l'inverse. Zola parle de tempérament.
Le romantisme c'est aussi "une manière de contredire David", peintre officiel de Napoléon et donc pas libre de peintre ce qu'il veut. Les romantiques revendiquent qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent. Primat de la couleur et du mouvement, le culte du moyen âge, des mythologique nordiques et de l'exotisme (civilisation arabe). Utilisation de thème rejeté,
Moyen Age, vu comme une période barbare. Une force, une vitalité, quelque chose d'animal : voilà ce qu'y voit les romantiques. Mythes nordiques c'est qu'ils vont plus loin que les mythes grecs. Théodore Géricault, Officier de chasseurs à cheval de la garde impériale chargeant. Un des premiers romantiques, lorsqu'il peint ce tableau, il a en tête le tableau de Napoléon de David.
Flou du fond laisser volontairement par l'artiste. On sent du mouvement qui est en cours.
Flou au niveau des pattes, le cheval qui se cambre car on voit qu'il est effrayé par le bruit.
Tout va dans tout les sens alors que dans le tableau de Napoléon tout va dans un seul sens. Le tableau de Géricault donne un aspect très passionné, puisqu'il montre l'effroi. A l'époque un peintre qui montre un soldat de la garde de son pays apeuré sur son cheval est tout sauf un honneur. Il montre un image de guerre au peuple français qui ne donne pas forcément envie d'aller à la guerre ou d'être fier de la garde du pays.
Le radeau de la méduse, est son dernier tableau avant sa mort due à une chute de cheval. Il va se donner les moyens pour acheter une grande toile et choisit un sujet, pas dans

en relation