Le romantisme

Pages: 9 (2203 mots) Publié le: 16 février 2012
Le Romantisme

Sommaire

I- Origines du romantisme
-definition
II- caractéristiques du romantisme
-l'evasion
-l'exotisme
-le fantastique
-la sensibilité
-le culte du «je»
-opposition au classicisme
-mal du siècle
-le désir
-le lyrisme
-un héros différent
IV-les précurseurs majeurs du mouvement romantique
1)
«Romantisme» désigne un art, une pensée etun état d’âme caractéristiques de l’époque 1820-1850.
Histoire du romantisme
Mouvement littéraire, culturel et artistique apparu au début du XIXe siècle à la suite du Siècle des lumières. Le romantisme s'est d'abord développé en Allemagne avec des écrivain anglais et allemand comme Goethe et Scott . Puis s’est largement développé en France avec Stendhal, Lamartine, Vigny, Hugo, Musset, Gautieraprès la révolution pour gagner ensuite les pays de l’Europe du sud, notamment l’Espagne et l’Italie avec Manzoni et Leopardi. Le romantisme se caractérise par une opposition au classicisme antique, païen et méridional. C’est un courant de sensibilité et de pensée qui a influencé l’art et la culture de toute l’Europe.

Le mot « romantique » indique une conception de la vie digne du roman,faisant de l’homme un héros dont la sensibilité règne sur le monde.
Il faut toutefois noter qu’avant 1830 les romantiques sont « catholiques » et c’est seulement A partir de 1830, qu’ ils pensent avec victor hugo que le romantisme n’est que le liberalisme en littérature .

Dans les années 1770, le romantisme allemand manifeste son inscription dans une réalité socio-historique en pleinbouleversement. C’est ainsi que le mouvement du Sturm Und Drang émerge et devient l’un des thèmes principal de la littérature du Nord.
En effet, Sturm Und Drang qui signifie en français « Tempête et élan » est un mouvement Précurseur du romantisme, son nom vient d’une pièce de théâtre de Klinger et naît en réponse au rationalisme dominant. Il prône la supériorité des sentiments, préfère la passion à laraison mais c’est avant tout un mouvement de contestation mené par la jeunesse. De nombreux romans vont émerger de ce mouvement, mais c’est le roman « Les souffrances du jeune Werther » de Goethe qui va le rendre immédiatement célèbre. Le mouvement s’inspire beaucoup de Jean-Jacques Rousseau et de William Shakespeare. Ses thèmes sont souvent rattachés à la nature qui apparaît comme forme de liberté etlieu privilégié pour toutes les émotions.

Dès lors, trois grandes périodes vont rythmer le romantisme allemand :

La première période, la plus importante est dite du romantisme d’Iéna de 1797 à 1801
,avant tout un projet, un programme tracé pour la littérature. Il fut en premier lieu une affirmation de la poésie, conçue comme une exploration des territoires de l’imagination transcendantale(constitue une condition a priori de l'expérience).
Pour les auteurs d’Iéna, l’œuvre romantique mêlait la représentation naïve à la représentation réfléchie, tout art dans son essence devait être analysé voire remis en question.
La deuxième est celle du romantisme d’Heidelberg de 1804 à 1809 avec Achim von Arnim et Clemens Brentano où le projet romantique consistait à « romantiser » le monde, àtout transformer en poésie.
Enfin la troisième période n’ayant pas d’appellation précise donne à l’âme romantique une ouverture au lointain, à l’inconnu, à l’étrange et au surnaturel. Ainsi s’ouvre une période intense où s’invente les mélanges des genres, où la contradiction apparaît comme la loi même de la création. Comme exemple à cette période, l’on peut citer « les Contes » de Ludwig Tieck.Jusqu’en 1810, le romantisme allemand est inventif : les premières années du 19ème siècle sont celles du retour aux sources légendaires de la nation allemande avec les contes de Grimm, les légendes du bas Rhin, Gautier, Nerval et Balzac.

En France
Avant la révolution française de 1789, c’est Jean-Jacques Rousseau qui ouvrit la voie du romantisme par ses « Rêveries du promeneur solitaire »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le romantisme
  • Le romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Romantisme
  • Le romantisme
  • le romantisme
  • Le romantisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !