Le statut personnel de la femme au maroc

Pages: 5 (1107 mots) Publié le: 6 janvier 2013
Les variables influant la fécondité

Le XXe siècle a été celui d'une croissance exponentielle de la population mondiale. Entre 1900 et 2000, selon les estimations de l'O.N.U., la population de la planète est passée de 1,65 à 6,06 milliards d'hommes. Ce nombre a donc augmenté de 4,41 milliards au cours du siècle, alors qu'il n'était que de 280 millions pour le XIXe siècle. Cela affecteinévitablement le développement humain dans le monde et en particulier dans les pays qui connaissent les proportions les plus élevées de l’accroissement de la population, notamment les pays de tiers monde; qui, sans une volonté politique d’action sur les facteurs de cette forte croissance démographique ; ne peuvent jamais atteindre les objectifs du millénaire pour le développement et par conséquent laprospérité et le bien être.
Plusieurs études ont démontré que La fécondité est l’un des facteurs primordiaux agissant sur la croissance démographique, d’où émane l’importance de l’analyser et de dévoiler l’ensemble des variables qui entrent en jeu dans la prise de décision dans cette matière.
Etant définie comme une aptitude à se reproduire, étroitement liée aux statuts sociaux de la femme et del’enfant et à l’influence du réseau relationnel ; la fécondité est un concept qui rassemble une multitude des aspects à la fois biologiques, psychologiques, culturels politiques et économiques.

* Facteurs culturels
1- La religion :

Le statut personnel de la femme, l'organisation de la famille furent parmi les questions dont l'évolution fut entravée par les rigueurs de la moralepatriarcale des premiers temps de l'Islam.
La famille agnatique. La vie grégaire du groupe dans la société arabe antéislamique, exigeait une cohésion très forte entre ses membres, l'autorité indiscutable du patriarche, la conservation des liens du sang, le culte de la puissance, le droit prépondérant du père sur sa femme et sur sa descendance, la finalité de la procréation et de la pérennité de larace, la supériorité morale de la collectivité sur l'individu, toutes ces dispositions culturelles et ces pratiques sociales que l'Islam n'avait pas modifiées, mais au contraire consolidées, en atténuant certaines injustices flagrantes, devaient recevoir le sceau de la religion islamique, pour s'ériger de coutumes en lois intangibles, A travers chacune de ces attitudes, nous allons constater quele culte du nombre était une préoccupation constante de la famille. La famille arabe détenait une certaine souveraineté, tant qu'il n'y avait pas de pouvoir politique central. Farouchement attachée à son indépendance, elle cultivait sa puissance économique et défensive, en multipliant le nombre de ses hommes.
Le pater familias tirait de cette situation une fierté méritée et une richesseeffective, en étant le premier possesseur et gérant du patrimoine matériel de toute la tribu, Le nombre était alors signe de fortune divine et gage de puissance.
Considérée comme une fin en soi, la procréation devait assurer la pérennité de la « race ». L'Islam, religion conquérante, devait encourager la natalité, pour s'assurer une puissance militaire mesurée par le nombre des combattants. Cette idéetrouve encore écho, en se transposant sur le plan métaphysique : « Jeunes gens, épousez des femmes aimantes et fécondes ; ainsi vous ferez nombre avec moi devant les autres nations, au Jour de la Résurrection », dit le Prophète.

2- Variété des modèles culturels

De point de vue culture ; on dispose d’une diversité culturelle en matière de sexualité et de fécondité que nous regroupons dansdeux types de modèles culturels à savoir :
* Le modèle traditionnel dont l’encadrement de la sexualité et de la procréation est principalement assuré par la culture et les institutions sociales (famille, religions) déjà précitées, et qui font que la femme est d’abord mère et épouse, elle est socialement respectée par rapport à sa valeur reproductive. Par ailleurs elle ne peut pas toujours...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dynamique sociale et évolution des statuts de la femme au Maroc
  • le statut de la femme
  • Code du statut personnel
  • Le statut de la femme (1880-1930)
  • L'islame et le statut de la femme
  • Le statut de la femme au Moyen-Age
  • L'évolution du statut de la femme
  • Le statut de la femme en chine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !