Le théâtre du XVIIe

775 mots 4 pages
Le théâtre du XVIIe siècle s'inspire directement de l'Antiquité gréco-latine. La conception du théâtre est fortement influencée par la Poétique d'Aristote (Grec du IVe s. av. J.-C.) et l'Art poétique d'Horace (Romain du Iers. av. J.-C.). La pièce de théâtre est souvent appelée un Poème dramatique. Les sujets, surtout au théâtre tragique, sont tirés le plus souvent de l'histoire ou de la mythologie grecque et latine.

La tragédie d’après la Poétique d’Aristote « est la représentation d'une action noble, menée jusqu`à son terme et ayant une certaine étendue ». Elle met en scène une action noble et donc des personnages nobles (rois, reines, grands nobles).
Le héros tragique a toutes les qualités nobles (courage, générosité, noblesse de sentiments, etc.) mais il est victime de forces qui le dépassent et qui provoqueront sa chute. La tragédie doit réaliser la catharsis, la purgation des passions par la pitié et la terreur. D’après Corneille « La pitié d'un malheur où nous voyons tomber nos semblables nous porte à la crainte d'un pareil pour nous ».La tragédie raconte le renversement du bonheur au malheur. La mort du héros constitue le dénouement typique d'une tragédie mais la mort n'est pas obligatoire du moment où le retour à la situation initiale heureuse est impossible. On ne peut pas mettre en scène un grand personnage de l'époque donc la plupart des pièces sont tirées de l'Antiquité grecque (Racine) ou romaine (Corneille). La comédie met en scène une action basse et donc des personnages bas (normalement des bourgeois mais parfois des paysans). Il est donc permis de représenter des gens de l'époque. Normalement on critique un défaut commun (avarice, sottise, hypocrisie, infidélité, ambition démesurée). La comédie raconte le renversement du malheur au bonheur. Le dénouement typique d'une comédie est le mariage (même si le jeune couple n'est pas toujours au premier plan). Règles du théâtre
La théâtre est soumis à une

en relation

  • Le théâtre au xviie siècle
    11030 mots | 45 pages
  • Le théàtre au xviie siècle
    609 mots | 3 pages
  • Le théâtre au xviie siècle
    596 mots | 3 pages
  • Le théâtre en france au xviie siècle
    1487 mots | 6 pages
  • Le théâtre du XVIIe au XIXe siècle .
    630 mots | 3 pages
  • Les relations entre maîtres et valets dans le théâtre du XVIIe et du XVIIIe siècles
    1085 mots | 5 pages
  • le classicisme
    1132 mots | 5 pages
  • TRAGEDIE ET COMEDIE AU 17
    3281 mots | 14 pages
  • Le théâtre au 17e siècle
    861 mots | 4 pages
  • Le classicisme
    4917 mots | 20 pages