Le théâtre russe au xix ᵉ siècle

Pages: 35 (8741 mots) Publié le: 14 août 2013
Le théâtre russe au XIX ᵉ siècle

Il serait absurde de déclarer que le théâtre russe a toujours eu sa personnalité propre, qu'l est né et s'est affirmé de temps immémorial en tant qu'art national. Le théâtre russe, digne de ce nom, fut créé d'abord sous l'influence de multiples modèles étrangers, fait dû en partie aux persécutions religieuses dont étaient l'objet tous les « jeux » d'originepopulaire, en partie au retard général qu'infligèrent à culture russe trois siècle de joug tatare et les troubles qui leur succédèrent. Au temps où la France avait déjà ses Molière, ses Racine, ses Corneille, toute tentative de spectacle théâtral en Russie était rigoureusement punie comme « jeu diabolique ». Ce n'est qu'à la fin du ΧVII ͤ siècle qu'on voit apparaître les premières troupesétrangères, qui se produisent devant les tsars moscovites, et il faut attendre le milieu du ΧVIII ͤ siècle pour que l'impératrice Élisabeth publie un oukaze organisant un théâtre russe.
Si, avant cet événement, on ne pouvait parler que de théâtre étranger en Russie, la formule le « théâtre russe » doit encore être mis entre parenthèses pour la période qui suit, car le répertoire était d'emprunt, le textetraduit, les acteurs s'évertuaient à imiter des modèles étrangers et, loin de voir là matière à critique, on en tirait une sorte de gloire.
Ainsi le dramaturge Soumarokov, nommé directeur du théâtre nationale, annonce fièrement : « C'est moi, ô Russes, qui vous ai révélé le théâtre de Racine… » Enfin, au début du ΧIΧ ͤ siècle, s'engage la lutte pour un théâtre authentiquement russe. Il estvrai qu'à la fin du siècle précédent Fonvizine avait écrit deux comédies satiriques qui montrent certains aspects de la vie russe et où les héros, outre leurs noms indigènes, possèdent des traits du caractère national; mais construction, intrigue y sentent l'inspiration étrangère. Néanmoins ces pièces, en particulier le Dadais, se jouaient encore, a eu l'occasion d'y tenir un rôle.
La naissanced'un théâtre nationale exigeait un répertoire russe, qui n'apparaît qu'après les guerres contre Napoléon. Le Malheur d'avoir trop d'esprit, de Gribaïdov, malgré certains emprunts à Molière, doit compter parmi les premiers chefs-d'œuvre de la dramaturgie russe, car l'auteur y brosse en vers brillants un tableau savoureux de la société russe de l'époque. Peu après paraît l'œuvre géniale de Pouchkine;Boris Godounov, une des créations les plus magnifiques de la dramaturgie mondiale. Si l'influence de Shakespeare s'y fait sentir — Pouchkine lui-même en convient — ce chef-d'œuvre n'en présente pas moins tous les traits de l'authentique littérature russe.
La censure imposa de graves mutilations à ces deux œuvres; d'autre part, l'expérience des acteurs, encore sous l'empire des habitudesétrangères d'interprétation, ne put faire d'eux les initiateurs d'une école véritablement nationale. Ce ponctifs furent partiellement battus en brèche par la comédie de Gogol, le Revizor (L'Inspecteur général) ; mais la Gogol note la maladresse des artistes russes, accoutumés à jouer des personnages faux empruntés à un autre mode de vie, d'où, celui-ci n'étant familier ni aux comédiens ni au public, uneinterprétation factice et guindée.
Pouchkine et Gogol, ces deux géants de la littérature russe, engagèrent presque simultanément le combat pour la création d'un théâtre national. Il s'agissait d'y instaurer le réalisme dans le meilleur sens de ce mot. Pouchkine ouvrit la voie à une nouvelle écriture scénique en affirmant : « La vraisemblance reste toujours la condition essentielle et la base del'art dramatique » « Vraisemblance », c'est-à-dire ressemblance avec la réalité, non servile reproduction du quotidien. Et Gogol écrit dans ces mêmes années : « Avant de s'attacher aux bizarreries et aux menues particularités extérieures de chaque personnage, l'acteur doit saisir la physionomie humaine du rôle. » Sans vouloir citer dans leur entier les vues de Gogol sur l'art scénique, vues...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Théâtre du xix siècle
  • Le théâtre au xix siècle
  • La langue française dans la sociéte russe au xviii et xix siècles
  • Régime politique russe aux xix èmes siècles
  • Le xix siècle
  • Toutes les informations sur le théatre au xvii, xviii, xix et xxeme siècle.
  • dossier xix siecle litterature
  • Emigration eurpoéenne au xix siècle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !