Le th me de l amour dans Les Contemplations

2102 mots 9 pages
Le thème de l’amour dans Les Contemplations de Victor Hugo

Le thème de l’amour occupe une place importante dans les Contemplations, de Victor Hugo. En effet, l’intégralité du deuxième livre lui est consacrée. Ceci n’est pas étonnant : Victor Hugo est un romantique et un amoureux passionné ayant de nombreuses maîtresses. Mais l’amour dans les Contemplations ne se limite pas à l’amour pour les femmes, il prend d’autres formes et est présent tout au long de l’ouvrage, y compris dans les derniers livres du recueil. C’est pourquoi il est intéressant et pertinent d’étudier et de comprendre ce thème. En outre, l’amour a plusieurs fonctions importantes dans cette œuvre, que nous tâcherons de détailler et d’expliquer.
La conception de l’amour selon Victor Hugo
En plus d’aimer et de respecter les femmes, Victor Hugo s’interroge toujours devant elles. Leur beauté et l’harmonie de leur corps et de leur visage créent en lui de telles émotions qu’il lui semble qu’elles révèlent une perfection plus haute et inconnue. Ceci donne un côté mystérieux et puissant aux femmes et à l’amour. Voici un passage d’un poème des Contemplations qui exprime bien cette idée :
« Les femmes sont sur la terre Pour tout idéaliser ; L’univers est un mystère Que commente leur baiser. » (II,11)
Et dans II, 25, l’amour va jusqu’à révéler, en partie, les mystères de l’univers, c’est une étape de la contemplation :
« L’amour fait comprendre à l’âme L’univers sombre et béni ; Et cette petite flamme Seule éclaire l’infini. »
L’amour permet une sorte de fusion avec l’univers, d’autant plus que, dès le premier poème du livre II et dans beaucoup de poèmes de ce livre, le poète mêle le culte de l’amour à l’admiration des beautés de la nature. En ce qui concerne l’amour charnel, Victor Hugo considère que l’amour est avant tout un sentiment, qu’il est le « rayon qui va de l’âme à l’âme ». Le désir doit découler de ce sentiment pour le rendre encore plus grand et beau. Le désir n’est donc pas l’amour, il l’élève.

en relation

  • Méthode de dissertation
    3675 mots | 15 pages
  • Schopenhauer
    3567 mots | 15 pages
  • Cours Sur Sylvie
    8250 mots | 33 pages
  • Anthologie de la mort
    2718 mots | 11 pages
  • Dieu
    27965 mots | 112 pages
  • Les passions
    6194 mots | 25 pages
  • Le portrait ovale
    3383 mots | 14 pages
  • Proust
    78399 mots | 314 pages
  • rimbaut mignon
    6563 mots | 27 pages
  • La vie en communauté
    23415 mots | 94 pages