Le traité d'union africaine

3165 mots 13 pages
Le traité d'Union africaine et le processus d'intégration sous-régionale

par Makhtar Diouf IFAN- Université (UCAD, Dakar

Dakar. Août 2001

Introduction Le point de départ: le panafricanisme L'union africaine est le tout dernier projet d'intégration né en Afrique. Au cours des deux ou trois décennies d'après les indépendances, il n'a été question que d'intégration au niveau sous-régional. Ce qui pourrait laisser croire que l'intégration au niveau continental prônée par l'union africaine est la suite logique, le parachèvement des communautés économiques sous-régionales actuellement en place. En réalité, l'intégration au niveau continental est la première forme par laquelle les Africains ont pensé leur projet de regroupement. Le projet des Etats-Unis d'Afrique remonte au 19ème siècle: le premier à le proposer est un Afro-américain, George Charles, en 1886, en réaction à la balkanisation de l'Afrique opérée par la Conférence de Berlin (1884 .1885), C’est dans ce contexte que naît et se développe le panafricanisme, véritable idéologie de l’indépendance et de l'unité du continent avec ses deux mots d'ordre:
"l'Afrique aux africains" ; , 'les Etats-Unis d'Afrique". C'est le tenue anglais _panafricanisme qui est rendu en français par panafricanisme, car il s'agit à l'origine d'un

mouvement anglophone: en langue anglaise, le préfix pan renvoie à des concepts de globalisation tels que "tout", "union", "regroupement". Le panafricanisme est né en dehors de 1" Afrique, dans la diaspora des sujets de race noire dispersés entre l'Amérique du Nord et les Antilles par la traite négrière. Il est à l'origine, et d'ailleurs est resté pour une grande part. un mouvement anglophone1. Les premiers Africains militants du panafricanisme sont bien entendu des anglophones, le plus en vue étant Nkrumah.
_______________________________________________________

1-Le troisième congrès Panafricanisme a été tenu

a été tenu à Paris en 1919 avec la

participation des Sénégalais

en relation