Leconte

4348 mots 18 pages
Notes Journée d’études du 9 avril

Contact des langues : quelques modèles issus de la sociolinguistique francophone Fabienne Leconte
Maître de conférences, Université de Rouen,
EA 4305 Linguistique, Didactique, francophonie
Fabienne.leconte@univ-rouen.fr

Pour l’ouverture de cette journée « Contacts de langues et interactions », j’ai choisi de présenter quelques modèles issus de la sociolinguistique francophone parce qu’ils me semblent moins connus en Ethiopie, pays plus tourné vers l’anglophonie. Je m’efforcerai de lier les modèles présentés aux conditions socio-historiques de leur émergence en respectant l’ordre chronologique. J’ai en outre largement privilégié les situations sociolinguistiques d’Afrique noire parce que ce sont celles que je connais le mieux et parce qu’elles me semblent plus proches de la situation éthiopienne pour des raisons tant géographiques que de plurilinguisme généralisé. De ce fait, j’ai fait l’impasse sur les francophonies maghrébines et américaines. La France représente un cas extrême d’identification d’un pays à une langue unique. Le mouvement est ancien, amorcé sous l’ancien régime au 16 et 17ème siècle à la fois contre le latin, langue savante, et contre les autres langues régionales parlées sur le territoire du
Royaume. Ce n’est pas le lieu pour décrire l’imposition du français en France mais on peut retenir que le français fut d’abord la langue du Roi et de la plus saine partie de la Cour.
A partir de la révolution française le mouvement de francisation des provinces sera plus marqué, notamment par le biais de l’école présente dans chaque commune à partir de 1830 puis obligatoire à partir de 1884. Le monolinguisme de l’Etat français est donc une construction socio-historique de longue durée, qui s’est largement appuyée sur l’école.
Cette politique linguistique de francisation a été exportée durant le dix-neuvième siècle et le début du vingtième dans les colonies. L’enseignement dans les colonies

en relation

  • Leconte de Lisle
    1289 mots | 6 pages
  • Bernard leconte
    374 mots | 2 pages
  • Commentaire leconte de lisle
    3400 mots | 14 pages
  • 2015 ERPdiaporama Leconte
    1994 mots | 8 pages
  • les montreur leconte de lisle
    1267 mots | 6 pages
  • Leconte de lisle les montreurs
    2897 mots | 12 pages
  • Biographie leconte de lisle
    432 mots | 2 pages
  • Midi (leconte de lisle)
    271 mots | 2 pages
  • Commentaire leconte de lisle
    355 mots | 2 pages
  • Leconte de lisle paysage polaire
    1536 mots | 7 pages