Lecture analytique de l'art poétique de verlaine, jadis et naguère

685 mots 3 pages
L’Art poétique de Verlaine 1874.

I) Une poésie didactique : l’art poétique
a) Des conseils sur la forme et sur le sens
Verlaine donne des conseils au lecteur qui voudrait devenir poète et cela se remarque dans le texte à travers ces différents éléments :
→ Utilisation de l’impératif : V 2, 17, 21.
→ Des injonctions ( des ordres): « Il faut aussi que tu n’ailles point », « nous voulons », « Tu feras bien », « que ton vers soit » à deux occurrences.
→ Utilisation de la deuxième personne du singulier : le poète s’adresse au lecteur, à quelqu’un qui serait susceptible d’écrire des poèmes.

b) Une vision autotélique de la poésie
→ Le texte s’intéresse à sa propre création :
→le choix des mots,
→le travail des rimes,
→la mise en valeur de la musique avant toute chose. c) L’application des conseils dans la poésie
→ Ce qui est conseillé est mis en place dans le poème.
→ Le vers impair : le poème est construit en vers de neuf syllabes (ennéasyllabes). Les césures impliquent également un décalage : pas de symétrie dans le vers.
Une grande importe du chiffre neuf dans cet art poétique (vu plus tard)
→ L’utilisation de la rime : Elles sont le plus souvent pauvres, quelques suffisantes et riches. Elles sont croisées, pas de jeux sur les rimes.
→ La mise en place de la musique : allitérations et assonances, homéotéleute des V 31-32.
→ L’art poétique reste nuancé, Il n’y a pas de règles précises énoncées.

II) Une poésie polémique : ce qu’il ne faut pas faire
a) Un art poétique argumentatif
→ Par les types de phrases : des phrases exclamatives, des questions rhétoriques.
→ Par le lexique péjoratif : sourd, faux, creux, fou, cruel, impur. (structure identique au v26, opposition au V27)
→ L’implication du locuteur : « nous voulons »

b) Une opposition avec d’autres courants littéraires
→ Ces courants sont personnifiés par ce qui les représente.
→ Le procédé d’écriture des Lumières strophe 5: Pointe assassine, esprit cruel, rire impur

en relation

  • Sciences
    1108 mots | 5 pages
  • L'albatros de baudelaire
    3646 mots | 15 pages
  • Partant de se qu'il y a de plus intime en lui, le poète exprime pourtant une expérience universelle
    1999 mots | 8 pages
  • Evolution de la poésie
    8372 mots | 34 pages
  • Corpus
    11148 mots | 45 pages
  • LyceeGT Ressources Francais Seconde Poesie Pistesdetravail Vf 221531
    11110 mots | 45 pages
  • 14 164 445 dossier16a25
    8058 mots | 33 pages
  • AL7FR20TEPA0212 Sequence 06
    37099 mots | 149 pages
  • Cpge
    16629 mots | 67 pages
  • descriptif francais bac blanc n2
    8500 mots | 34 pages