Lecture contemporaine du jardin du versaillles - michel carajoud

2801 mots 12 pages
Histoire des jardins

* Introduction- Thème : une relecture contemporaine

Une relecture contemporaine d’un jardin consiste à analyser un lieu en se détachant du passé. Elle permet une nouvelle lecture de l’endroit d’un point de vue actuel. C’est une confrontation entre les références historiques et la vision actuelle des choses. Elle permet de découvrir ou de redécouvrir certains aspects du jardin bien souvent occultés par le point de vue restreint aux archives des historiens.

Ce texte est une étude du jardin de Versailles et une relecture contemporaine faite par les architectes paysagistes Corajoud, Jacques Coulon et Marie-Hélène Loze. Le but de cette étude du jardin de Versailles est de relancer le débat sur l'historique de sa mise en œuvre. Cette relecture directe et contemporaine permettrait de déceler un certain nombre d’indices qui témoignent de son évolution. Car tout comme le paysage, le jardin par ses changements et sa durée, enregistre le temps.

* Le tracé

Ils ont cherché quelle pouvait être la méthode sur laquelle se baser pour interroger la mémoire du lieu.
Ils en ont ressorti que la structure et le tracé étaient le moyen le plus adapté et le plus accessible. En effet, l'intérêt d'étudier un jardin très ancien par son tracé est que malgré les modifications subies par le lieu, le système qui le coordonne, la distribution résiste mieux et subsiste à travers le temps.

La méthode utilisée avait pour but de les initier à la matérialité du jardin, de décoder les composantes et les structures des projets successifs ayant formé à ce jardin, de percevoir les collages, les cicatrices, ou encore les ruptures. Afin de découvrir son identité évolutive.
En effet, c'est en observant les structures qu'on peut comprendre la surimpression des siècles et des ordres stylistiques. Ils ont fait le choix de travailler en 2D à l’aide du plan où le tracé est une structure minimale. C'est par le plan que les concepteurs confrontent l'imaginaire, la

en relation