Lecture

1253 mots 6 pages
Jean Valjean a demandé à manger et dormir dans l’auberge des Thénardier. Il observe Cosette du coin de l’œil et assiste aux tortures psychologiques et physiques que l’infâme mégère fait subir à l’enfant. Battue parce qu’elle avait osé « mettre ses mains sales » sur la poupée des deux petites Thénardier, Cosette se voit offrir par l’inconnu un inestimable cadeau : une poupée que tous les enfants du village allaient admirer dans la vitrine de Noël.

La Thénardier, Eponine, Azelma étaient autant de statues. Les buveurs eux-mêmes s'étaient arrêtés. Il s'était fait un silence solennel dans tout le cabaret.
La Thénardier, pétrifiée et muette, recommençait ses conjectures:
- Qu'est-ce que c'est que ce vieux? Est-ce un pauvre? Est-ce un millionnaire? C'est peut-être les deux, c'est-à-dire un voleur.
Le Thénardier considérait tour à tour la poupée et le voyageur; il semblait flairer cet homme comme il eût flairé un sac d'argent. Cela ne dura que le temps d'un éclair. Il s'approcha de sa femme et lui dit bas:
- Cette machine coûte au moins trente francs. Pas de bêtises. A plat ventre devant l'homme.
- Eh bien, Cosette, dit la Thénardier d'une voix qui voulait être douce et qui était toute composée de ce miel aigre des méchantes femmes, est-ce que tu ne prends pas ta poupée?
Cosette se hasarda à sortir de son trou.
- Ma petite Cosette, reprit la Thénardier d'un air caressant, monsieur te donne une poupée. Prends-la. Elle est à toi.
Cosette considérait la poupée merveilleuse avec une sorte de terreur. Son visage était encore inondé de larmes, mais ses yeux commençaient à s'emplir, comme le ciel au crépuscule du matin, des rayonnements étranges de la joie. Ce qu'elle éprouvait en ce moment-là était un peu pareil à ce qu'elle eût ressenti si on lui eût dit brusquement: Petite, vous êtes la reine de France.
Il lui semblait que si elle touchait à cette poupée, le tonnerre en sortirait.
Ce qui était vrai jusqu'à un certain point, car elle se disait que la Thénardier

en relation

  • La lecture
    4390 mots | 18 pages
  • Lecture
    5337 mots | 22 pages
  • La lecture
    464 mots | 2 pages
  • La lecture
    373 mots | 2 pages
  • Mes lectures
    886 mots | 4 pages
  • La lecture
    1464 mots | 6 pages
  • Lecture
    11520 mots | 47 pages
  • la lecture
    807 mots | 4 pages
  • La lecture
    605 mots | 3 pages
  • La lecture
    557 mots | 3 pages