Lectures analytiques louise labé

Pages: 5 (1143 mots) Publié le: 27 novembre 2011
Lecture analytique 1 - Louise LABÉ (1524-1566), Sonnets (1555), XI Question : comment ce poème traduit-il les tourments de l’amante ? Introduction quelques mots sur l’auteur : Louise Labé est une poétesse de l’École lyonnaise, qui regroupe des humanistes du XVIe siècle comme Maurice Scève ou Pernette du Guillet. Inspirés par Pétrarque et son Canzoniere, ils composent des poèmes d’amour. LouiseLabé est l’auteur d’une seule œuvre comportant Le Débat de Folie et Amour, trois Élégies et vingt-quatre Sonnets. Présentation du poème : Ce sonnet en décasyllabes « Ô doux regards, ô yeux pleins de beauté » est le onzième du recueil et reprend un thème constant dans l’œuvre de Louise Labé : le déchirement de l’amante. Ici le plaisir du regard s’oppose au tourment du cœur. - lecture - Reprise dela question et annonce du plan : À travers l’explication linéaire du poème, nous verrons comment se dévoile la souffrance de la femme aimante. En effet, ce sonnet décrit dans les quatrains les raisons de la souffrance : les yeux de l’être aimé source d’un plaisir visuel ; le cœur souffrant de l’amante puis les tercets insistent sur la conséquence de ce déchirement. I – Les quatrains Ils sontconstruits sur l’anaphore du « Ô » lyrique : les premiers vers des deux quatrains comportent cette anaphore à l’initiale du vers et à la césure, à la quatrième syllabe : « Ô doux regards, ô yeux pleins de beauté » / « Ô cœur félon, ô rude cruauté » L’opposition « doux regards » / « cœur félon » ; « yeux pleins de beauté »/ »rude cruauté » structure le poème. La ponctuation est forte : le pointd’exclamation témoigne de l’emprise des sentiments 1er quatrain : énonciation : il s’agit d’une apostrophe aux yeux de l’être aimé le quatrain joue sur les regards : ceux de l’aimé « doux regards, yeux plein de beauté » / ceux de l’amante « mon œil ». Le regard semble être la source de l’amour. Les yeux de l’être aimé suscitent l’admiration de l’amante : le lexique est mélioratif : ➜ Au premier vers, lescaractéristiques des yeux de l’être aimé sont évoquées par l’adjectif « doux » et le complément du nom « pleins de beauté » (hyperbole ) ; au deuxième vers la métaphore est méliorative : image gracieuse « petits jardins » : image aussi d’intimité que continue la personnification « fleurs amoureuses » Les sonorités sont douces : assonances en (in) : « pleins », « jardins » ; en (ou ) : « doux », «amoureuses » Dans les vers 3 et 4, intervient ce qui va ternir ce plaisir des yeux : Amour et ses « flèches dangereuses » ; il s’agit de la représentation du dieu Amour ou Éros et de son pouvoir de faire naître l’amour, représentation inspirée de l’antiquité. - L’inversion des constituants du GN : « d’Amour les flèches » au lieu de les flèches d’Amour place « Amour » à la césure et le met ainsien relief. « mon œil s’est arrêté » : l’amante n’est pas maîtresse de ses émotions : « mon œil » est sujet, ce n’est qu’une partie d’elle-même qu’elle ne maîtrise pas ; elle est victime de son attirance pour la beauté de l’être aimé dans ces deux derniers vers, les allitérations en « r » soulignent le danger de cet amour : « d’Amour », « dangereuses », « voir », « arrêté » ; de même que le « t »répété au début et à l’initiale et à la finale du vers « tant », « arrêté » 2ème quatrain énonciation : cette fois, c’est le cœur de l’amante qui est apostrophé. On constate une similitude de construction avec le premier quatrain : « Ô doux regards, ô yeux pleins de beauté » / « Ô cœur félon, ô rude cruauté » ➜ les termes dans l’un et l’autre vers caractérisent ce dont il est question dans uneconstruction en chiasme : vers 1 : ô + adjectif + nom , ô + nom + adjectif vers 5 : ô + nom + adjectif, ô + adjectif + nom ce deuxième quatrain est consacré aux tourments de l’amour ➜ lexique de la douleur : « rude », « façons rigoureuses », « larmes langoureuses», « ardeur », « tourmenté » ➜ mots très forts : « félon », « cruauté » ➜l’image du feu « ardeur » (chaleur vive) : « ardre » : brûler...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Lecture analytique louise labé
  • Lecture analytique louise labé
  • Lecture analytique de louis labé
  • Lecture analytique du sonnet 8 de louise labé
  • Lecture analytique "Je vis je meurs" Louise Labé
  • Dossier De Lecture Louise Labe
  • Lecture analytique louis labé, sonnet vii " je vis, je meurs" ( 1555)
  • Lecture analytique louis aragon

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !