leliseur

3000 mots 12 pages
PROJETS de LECTURE d’UNE ŒUVRE INTÉGRALE en B.E.P. et en BAC PRO

Comment aborder la lecture d’une œuvre intégrale en B.E.P. ? en BAC PRO ?

Quels axes de lecture et quelles activités faut-il privilégier pour assurer une progression des apprentissages, solliciter, développer et valider des compétences de lecture, d’écriture et d’expression orale ?

Les séquences proposées tentent de répondre à ces questions. Elles ont été élaborées par des professeurs de lettres, Lettres-Histoire, Lettres-Allemand, Lettres-Anglais, pendant les deux premières journées du stage précédemment intitulé «Mise en œuvre des programmes de français en BEP et en BAC PRO». Certaines ont été testées, et leur expérimentation a fait l’objet d’un compte rendu lors de la troisième journée de stage. Chacun pourra les exploiter ou s’en inspirer pour tracer, avec ses élèves, un nouvel itinéraire de lecture.

Merci à tous les collègues, authentiques acteurs de leur formation.

Un salut amical à Jean-Pierre GROSPERRIN.

Daniel CHAPELAN et Maurice MONNET.

SÉQUENCE : ÉTUDE d’une ŒUVRE INTÉGRALE : LE LISEUR de B. SCHLINK

Bernhard SCHLINK, Le liseur, 1999, Folio.

Cette séquence a été réalisée avec une classe de Terminale BEP, Carrières Sanitaires et Sociales (30 élèves), au LP Montciel à Lons le Saunier.

Objectifs de la séquence :

Sensibiliser les élèves à la littérature étrangère et contemporaine
Lire une œuvre intégrale et donner l’envie d’en lire d’autres
Amener les élèves à conduire une réflexion autour de l’intérêt de la lecture.

Problématique de la séquence :

A quoi sert la lecture ?
En quoi l’analphabétisme d’Hanna influe-t-il sur sa destinée ?

Description et analyse de la séquence :

Séance 1 : Entrer dans le roman (2 h + 1 h) par groupe.

Objectifs :
A partir d’une lecture guidée de la 1ère de couverture, de l’incipit et de la clôture, dégager des hypothèses de lecture, pour ensuite rédiger une quatrième de couverture.

en relation