lery - Histoire d'un voyage fait en terre du brésil 1557

Pages: 65 (16158 mots) Publié le: 6 août 2014
Histoire d'un voyage fait en la terre du Brésil Jean de Léry, fiche de lecture

Littérature - XVIème siècle





I. Biographie de Jean de Léry et histoire de l’œuvre
Jean de Léry apprend le métier de cordonnier, et c’est en tant que tel qu’il est recruté à Genève pour partir au Brésil en 1557 à l’âge de 23 ans, comme il le raconte dans les premiers chapitres de son livre.
A sonretour du Brésil, Léry hésite entre son métier de cordonnier, celui d’aubergiste de la femme qu’il a épousé et une vocation de pasteur qui tarde à s’imposer. A Genève, il essaie plusieurs de reprendre l’auberge de son épouse, aidé en cela par son beau-frère : mais le Conseil de la Ville le refuse plusieurs fois en raison de la mauvaise vie passée de son épouse ( une veuve joyeuse à ce qui paraît).Il est autorisé à partir en France en décembre 1561 et s’installe comme prédicateur à Belleville sur Saône, après une formation théologique expéditive.
En 1564, il est pasteur à Nevers, en 1569 à La Charité-sur-Loire, en 1573 à Sancerre, qui connaîtra un siège terrible par les armées catholiques. Il écrira à ce propos une Histoire mémorable de la ville de Sancerre , qui est une chronique dusiège et de la famine qui s’ensuivit, sur le modèle de La guerre des Juifs de Flavius Josèphe, et où il s’identifie à Job, le juste accablé de malheurs. Ce récit du siège sert à Léry de plaidoyer pro domo, sur son rôle de négociateur de la rédition de la ville, d’où des accusations de collaboration avec les catholiques. Il intègre dans ce livre des fragments autobiographiques sur le Brésil. En 1589, ilest en semi-retraite dans les cantons helvétiques de Berne, Vufflens, L’Isle et Mont Richer où il meurt de la peste en 1613.
Publication en 1578 de Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil à Genève, en réponse aux allégations calomnieuses d’André Thevet, Cosmographe du Roi, à propos des Genevois du Brésil, qui seraient responsables de la perte de la colonie. Jean de Léry veut doncrétablir la vérité, ainsi l’autobiographie sera inséparable de l’apologie militante, cependant le récit est agréable par son style naïf et par sa passion communicative pour le Brésil et ses habitants naturels.
Il y aura 6 éditions successives, revues et augmentées à chaque fois (1578, 1580, 1585, 1594, 1599-1600, 1611), ainsi que des traductions latines.
Il rédige un premier manuscrit à Lyon en 1563,qu’il perd, puis un second en 1572, perdu aussi mais retrouvé miraculeusement en 1576. Les éditions successives marquent une évolution : la première en pleine controverse sur la perte de la France Antarctique, prend Villegagnon pour cible et insiste sur les choses vues ; la dernière édition s’en prend à Thevet et à sa cosmographie et tient plus de la compilation.
L’histoire procède de l’autopsie,des choses vues et c’est en quoi Jean de Léry se démarque de Thevet : son expérience justifie son récit. Thevet lui répond en 1584, par les Vrais pourtraits et vies des hommes illustres. A partir de la troisième édition, Jean de Léry reprend des témoignages d’autres voyageurs, se créant ainsi une communauté de garants qui cautionnent ses dires. Le texte devient donc une compilation de témoignageconvergents et non plus le récit d’une expérience unique. Thevet écrit alors l’Histoire de deux voyages par lui faits aux Indes Australes et Occidentales, jamais publié (où il évoque un voyage fictif ( ?) qu’il aurait fait de 1550-1553). La deuxième édition de Jean de Léry ajoute 5 gravures plagiées sur celles de la cosmographie de Thevet Dans la troisième édition, Léry épingle les bourdes deThevet et le ridiculise, et se promeut par contre-coup seul historien véridique. La conférence avec les autres écrivains lui donne une série de garants extérieurs, qui, au sujet du cannibalisme, le rend vraisemblable et presque anodin. Ainsi la conformité est fondatrice d’une vérité.
Léry prend également de la distance par rapport à la polémique qui éclate sur la France Antarctique après la perte...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire d'un voyage fait en la terre du brésil chapitre viii
  • Jean de Léry , Histoire d'un voyage fait en terre du Brésil
  • Jean de léry histoire d'un voyage fait en la terre du brésil
  • Histoire d’un voyage fait en la terre du brésil, 1578
  • histoire d'un voyage fait en la terre de brésil
  • Dissertation: histoire d’un voyage fait en terre de brésil
  • Commentaire histoire d'un voyage fait en la terre de brésil
  • Jean de léry, histoire d’un voyage fait en la terre du brésil, chapitre xiii, 1578

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !