Les élites

Pages: 8 (1875 mots) Publié le: 18 novembre 2011
Les élites

Définition

Dans la Grèce Antique

A Rome

Au Moyen Age

Au XVIIe siècle

A partir du XIXe siècle

La différence entre l’élite et les élites

L’élite :

Les élites :

La thèse marxiste
La thèse des élites

Les différentes formes d’élites

Les élites «entrepreneuriales » (managers pour les anglo-saxons) :

Les élites administratives

Les élitesintellectuelles

Les élites traditionnelles

Rapport entre les élites et la démocratie

Oui, il y a compatibilité pour deux raisons principales
Le mode de sélection de l’élite
Peut-on dire que le pouvoir est confisqué au profit d’une caste privilégiée ?

Les élites

Définition

A l’origine, les élites étaient des autorités morales : c’est la raison pour laquelle le mot est d’abordemployé au singulier : l’élite détient une autorité morale. Aujourd’hui, on parle plus volontiers des élites : c’est d’abord un modèle humain défini par un ensemble de qualité. C’est l’élite qui se définit elle-même comme telle. Par exemple, au Moyen-âge, ce sont les chevaliers qui se sont déclarés eux-mêmes comme élite avec ce que cela suppose de mépris pour les autres catégories. C’est ainsi quele glissement entre le « vilain » au sens de paysan au sens de laideur tel qu’on le connaît actuellement.
L’idée est que l’élite veut se grandir, se distinguer du bas peuple.

Dans la Grèce Antique

Dans l’Antiquité grecque, la distinction passe par la notion d’excellence. Pour les grecs, c’est ce qui est bel et bon d’un point de vue physique et d’un point de vue moral (de là leterme honnête homme).
Cette aspiration élitiste apparaît pour la première foi s à Athènes au Ve siècle avant JC. On relie la recherche de la perfection esthétique à la quête de l’exemplarité morale et spirituelle.
La perfection esthétique est liée à la beauté architecturale, au culte du corps. C’est ce qui permet de définir l’appartenance à l’élite.
Pour les grecs, la faute, l’erreur résidentdans la démesure (lubris).

A Rome

A Rome quelques siècles plus tard, Rome privilégie le fait d’être citoyen de Rome, surtout à une époque où le droit de cité. Etre citoyen, c’est atteindre l’idéal, c’est faire parti de l’élite. Cela s’accompagne d’un support juridique. On retrouve une dimension morale : le citoyen a des devoirs envers lui-même et envers les autres. Le citoyen doit êtreexemplaire. La toge est le signe de l’exemplarité. C’est un signe distinctif. En fonction de la couleur de la toge, on pouvait reconnaître l’appartenance à tel ou tel corps d’élite.
Par exemple : Cincinnatus est passé à la postérité pour sa grande probité.
Les romains sont donc la « gens togata » (qui porte la toge).
Faire parti de l’élite entraîne des obligations car la citoyenneté romaineest exigeante. Cela confère un certain prestige.

Au Moyen Age

Le modèle d’élite est modifié par l’imaginaire médiéval des chevaliers

Au XVIIe siècle

Faire parti de l’élite, c’est être un honnête homme. L’honnête homme se caractérise par une élégance extérieure (physique) et une élégance intérieure. C’est un homme distingué sans être précieux, cultivé sans être pédant. Il n’étale passon savoir, il est mesuré, courageux, il ne se met jamais en avant, il n’est pas orgueilleux. Cela renvoie à la notion de classicisme. L’honnête homme est un géomètre : il mesure toue chose.

L’élite est donc jusqu’au XVIIe siècle un modèle humain. C’est le modèle d’un homme accompli.

A partir du XIXe siècle

On assiste à une crise de l’élite : il n’y a plus de modèle humain. Le modèleéclate car la société devient trop complexe : l’homme devient un homme économique (producteur et/ou consommateur), un homme ethnique puis un homme démocratique, un homme sexuel avec l’apparition de la psychanalyse. Mais tous ces modèles sont incomplets et ne comportent pas d’exigences éthiques, morales. On passe d’un idéal humain à celle d’individus qui cherchent à se hisser au sommet de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les élites en france
  • La france des élites
  • école des elites
  • Le renouveau des élites
  • Histoire des elites : les sociétés mycéniennes
  • Éthique et formation des élites de demain
  • Des elites a la rue
  • Production des élites politiques en démocratie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !