Les 3 catégories de séismes

398 mots 2 pages
Les trois catégories de séismes. • Les séismes tectoniques sont de loin les plus fréquents et dévastateurs. Une grande partie des séismes tectoniques se produisent aux limites des plaques, où il existe un glissement entre deux milieux rocheux. Ce glissement, localisé sur une ou plusieurs failles, est bloqué durant les périodes inter-sismiques (entre les séismes), et l'énergie s'accumule par la déformation élastique des roches [3]. Cette énergie et le glissement sont brusquement relâchés lors des séismes. Dans les zones de subduction, les séismes représentent la moitié des séismes destructeurs de la Terre, et ils dissipent 75 % de l'énergie sismique de la planète. C'est le seul endroit où on trouve des séismes profonds (de 300 à 645 kilomètres). Au niveau des dorsales médio-océaniques, les séismes ont des foyers superficiels (0 à 10 kilomètres), et correspondent à 5 % de l'énergie sismique totale. De même, au niveau des grandes failles de décrochement, ont lieu des séismes ayant des foyers de profondeur intermédiaire (de 0 à 20 kilomètres en moyenne) qui correspondent à 15 % de l'énergie.

• Les séismes d'origine volcanique résultent de l'accumulation de magma dans la chambre magmatique d'un volcan. Les sismographes enregistrent alors une multitude de microséismes (trémor) dus à des ruptures dans les roches comprimées ou au dégazage du magma [2]. La remontée progressive des hypocentres (liée à la remontée du magma) est un indice prouvant que le volcan est en phase de réveil et qu'une éruption est imminente.

• La troisième catégorie est d'origine artificielle. En effet, certaines activités humaines telles que barrages, pompages profonds l’ extraction minière, explosions souterraines ou essais nucléaires peuvent entraîner des séismes de faible à moyenne magnitude.
Les tremblements de terre engendrent parfois des Tsunamis, dont la puissance destructrice menace une part croissante de l'humanité, installée en bordure de mer. Ils peuvent aussi menacer

en relation

  • Tpe-réglementation parasismique
    1445 mots | 6 pages
  • Michel Tremblay
    815 mots | 4 pages
  • Dissertation
    1410 mots | 6 pages
  • Séismes
    1167 mots | 5 pages
  • Seismes
    3634 mots | 15 pages
  • Séisme
    570 mots | 3 pages
  • seisme
    2037 mots | 9 pages
  • Fonction sécurité seisme
    2116 mots | 9 pages
  • Inegalites devant les risques
    8148 mots | 33 pages
  • Seisme
    512 mots | 3 pages