Les amitiés imparfaites selon Aristote

Pages: 14 (3378 mots) Publié le: 3 janvier 2015
PLAN DE L’EXPOSE

Introduction
I. Explication du thème
1. Définition étymologique de l’amitié
2. L’amitié selon Aristote
II. Etude thématique
1. Les espèces de l’amitié
2. les caractéristiques des amitiés imparfaites
3. Egalité d’affection et de bien dans les relations amicales
III. Actualisation et critique
1. La pertinence du thème
2. Le sujet et autrui
Conclusion

1 Introduction
La philosophie contemporaine se pique souvent d’avoir mis au jour le « problème
d’autrui », supposant ainsi que la philosophie ancienne n’avait, jusque-là, pas décelé que le
rapport à autrui était irréductible à tout autre. C’est jugement cela qu’André-Jean VOELKE
met à l’épreuve en étudiant sur une longue séquence la philosophie grecque. Dans quelle
mesure est-on victime d’une illusionrétrospective, interdisant de percevoir la manière dont les
Grecs, d’Aristote à Panétius, ont posé le problème de l’intersubjectivité? Pour répondre à cette
question, sans se laisser prendre au piège du perspectivisme historique, l’auteur choisit
d’étudier le thème de l’amitié, qui certes trouve ses racines chez les poètes et les tragiques,
mais devient un thème commun à Aristote, à Diogène, àÉpicure et aux stoïciens.
Notre exposé prend en compte les pages 46 à 51 de l’ouvrage. Dans ces pages, l’auteur
présente différentes formes d’amitiés selon Aristote. Aristote établit comme point de départ de
son raisonnement que les hommes aiment ce qui est aimable, c’est-à-dire ce qui est bon,
plaisant ou utile. Ainsi, on peut en déduire que les hommes recherchent ce qui leur est utile
dansle sens où ils recherchent ce qui leur fait du bien, ou ce qui leur fait plaisir. Mais deux
conditions essentielles définissent l’amitié parfaite : la bienveillance et la réciprocité. En
dehors de celle-là, il existe des formes d’amitié appelées accidentelles qui sont fondées sur
l’intérêt et le plaisir, dont au moins l’un des sujets n’est pas réellement bienveillant et ne
cherche pas àpartager une amitié, mais plutôt la volonté de faire du profit : c’est l’amitié
imparfaite.
Nous définirons l’amitié imparfaite avant de présenter une étude de ce thème. Et voir en fin
dans quelle mesure les idées d’Aristote sur la question de l’amitié sont encore d’actualité.
I. Explication du thème
1. Définition étymologique de l’amitié
Nous ne pouvons pas aborder l’amitié imparfaite sansparler d’amitié parfaite. Car
l’amitié imparfaite est définie chez Aristote par rapport à celle parfaite ; d’autant plus
qu’Aristote même recourt dans tous les domaines au supérieur pour expliquer l’inférieur, au
parfait pour expliquer l’imparfait. « Sa biologie, par exemple voit dans les formes inférieures
de vie l’ébauche de ce qui se manifeste clairement dans les formes supérieures, et expliquela
plante par l’animal, l’animal par l’homme… » (VOELKE. (1961), p. 46). C’est dire donc que
l’amitié imparfaite s’explique à partir de l’amitié selon la vertu qui est la forme parfaite des
relations humaines.
Du latin « amicitia », le terme amitié renvoie à l’ensemble de rapports d'affection ou
de sympathie qui s'établissent entre les personnes (cf. l’Encyclopédie électronique Microsoft®Encarta® 2009). En philosophie, l’amitié est définit comme une inclination élective
réciproque, s’opposant à l’amour par l’absence de caractère sexuel entre deux personnes
morales (André Lalande, 1999).

2

2. L’amitié selon Aristote
Selon VOELKE, on trouve toute la pensée d’Aristote sur les rapports avec l’autre
essentiellement dans ses œuvres intitulées Ethique à Nicomaque, Ethique àEudème et la
Grande Morale. L’idée principale développée par Aristote est que dans l’amitié parfaite, on
entretient avec autrui des relations analogues à celle qu’on entretient avec soi-même. Mais
précisons-le rapidement, pour Aristote, l’amour de soi est l’amour du bien qui réside toujours
dans la parfaite actualisation de notre être véritable. « L’amour de soi n’est pas l’égoïsme
vulgaire,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Amitié aristote
  • La justice selon aristote
  • Le bonheur selon aristote
  • La richesse selon aristote
  • Réflexion sur l'amitié selon aristote
  • Vision selon aristote
  • Le bonheur selon aristote.
  • le courage selon aristote

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !