Les Belles- Soeurs - La Nef des sorcières

Pages: 5 (1027 mots) Publié le: 17 novembre 2013
Dissertation critique sur Les Belles-Sœurs et
un monologue de La nef des sorcières



INTRODUCTION

Durant la Révolution tranquille, le Québec évolue de manière sociale, ce qui influence l’identité des Québécois. Par conséquent, les Québécois sont étrangers à eux-mêmes, un phénomène appelé l’aliénation. De ce fait, des auteurs se sont inspirés de ce problème social pour dénoncer lesdifficultés du processus. Ce sont les cas de la pièce de théâtre Les Belles-Sœurs(1968) de Michel Tremblay et dans «Le retour de l’âge» de Marthe Blackburn, extrait de La nef des sorcières(1976) qu’ils dénoncent l’aliénation au Québec. Mais est-il juste d’affirmer que l’aliénation s’exprime de la même manière dans les deux textes présentés?

THÈSE
À première vue, les deux textes exprimentl’aliénation de la même manière, car les femmes sont limitées de leur choix sous l’influence de la religion. D’abord, dans « Le retour de l’âge », Marthe Blackburn montre que sa vie en tant que femme dans les années 1970, était celle d’une femme qui était emprisonnée par le pouvoir religieux. L’Église depuis des siècles a toujours placé la femme sous un complexe d’infériorité : « Même l’Église, (comme on estencore au Moyen-Âge) Même l’Église nous traitait d’impures et nous interdisait d’entrer dans son temple […] Du sang d’homme, ça toujours été différent. Du sang d’homme, c’est sacré, c’est glorieux. » (p.22) En effet, la femme a été trop longtemps un être inférieur à l’homme. Celle-ci a été restreinte de ses choix, puisqu’elle devait se soumettre aux règles de la religion pour atteindre ce quel’Église lui faisait accroire. Ensuite, dans la pièce Les Belles-Sœurs, l’Église occupe une grande importance sur l’opinion et sur leur façon d’agir des femmes. Notamment, les choix et les pensées des femmes sont soumis aux croyances imposées par la religion et non par leur propre volonté. Les femmes décrivent les clubs comme un « endroit maudit, endroit maudit! C’est là qu’on perd son âme. Mauditboisson, maudit danse! C’est là que nos maris perdent la tête pis dépensent toute leurs payes avec des femmes damnées.» (p.57) De plus, les clubs c’est « l’enfer» (p.58) et « on nous l’a assez répété : ‘’Mettre le pied dans un club, c’est déjà faire un péché mortel.’’ » (p.58) En tout réalité les femmes qui parle contre les clubs n’ont jamais mises les pieds dans cet endroit, mais l’influence del’Église leur faire croire ceci pour les empêcher de se trouver dans un endroit pareil. En outre, les femmes utilisent fréquemment des termes employés par l’Église, ce qui nous montre l’influence importance de cette institution.

ANTITHÈSE
Cependant, les deux textes présentés n’expriment pas l’aliénation de la même façon puisqu’ils revendiquent différemment le statut de la femme. Dans le monologue «Leretour de l’âge», Marthe Blackburn parle ouvertement au monde entier afin de dénoncer sa frustration envers la privation de ses facultés, comme quoi elle n’avait aucun pouvoir d’exprimer ses choix auparavant. Toutefois, cette période est terminée pour Marthe Blackburn puisqu’elle dit : « Je sors du monde du silence […] Ma bouche n’est plus sèche. Je parle. Je peux parler […] On vient justed’apprendre à parler. » (p.21) Dans cet extrait, elle montre qu’aujourd’hui, la femme a appris à dénoncer sa situation à la société et qu’elle ne se laissera plus diriger par l’autorité sans avoir son mot à dire. Par contre, dans la pièce Les Belles-Sœurs, les femmes ne font que se parler entre elles à propos de leur condition sociale misérable. Elles n’osent pas agir pour que leur qualité de vie change.La façon de dénoncer l’injustice dans la pièce est différente de celle du monologue «Le retour de l’âge». Par exemple, Marie-Ange Brouillette, grâce au monologue, se plaint de sa situation sociale, mais elle n’en parle pas ouvertement au monde entier, elle reste enfermée sur elle en illustrant ses pensées sans que personne ne soit au courant : « C’est pas juste! Chus tannée de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La nef des sorcière-disset.critique
  • Les belles-soeurs
  • Les belles soeurs
  • Les belles soeurs
  • Les belles soeurs
  • Belles-soeurs
  • Les belles-soeurs
  • Les belles soeurs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !