Les celtes

648 mots 3 pages
Introduction

Les Gaulois ne furent longtemps connus que par les récits de César dans La Guerre des Gaules : un peuple guerrier sur un territoire ayant le Rhin comme frontière naturelle. Le succès de la bande dessinée Astérix et Obélix contribue à brouiller encore un peu plus l’opinion que le grand public se fait de nos ancêtres. Les travaux universitaires récents, ainsi que les fouilles archéologiques, dès Napoléon III, réfutent les faits avérés du mythe.
Les gaulois sont-ils réellement les barbares décrits par leur vainqueur César dans la guerre des gaules ou encore les rebelles querelleurs, irascibles, vantards comme dans la bande dessinée Astérix et Obélix ?

I- L’Histoire de la Gaule :

L’histoire de la Gaule est récente. Des recherches sont amorcées dès le XVIème siècle, mais il faut attendre le XIXème siècle pour noter un intérêt croissant pour ce peuple de la part d’historiens qui reprennent la définition de la Gaule proposée par César. Les recherches archéologiques menées depuis une trentaine d’années relèvent davantage la diversité « des Gaules », l’absence de frontière naturelle et la richesse de la civilisation gauloise. La thèse la plus répandue est celle d’un peuple indo-européen venu d’Asie centrale s’installer en Europe centrale vers 4 000 avant Jésus-Christ, avant de migrer plus à l’ouest au cours du IIème siècle avant Jésus-Christ. Cette migration vers l’ouest semble s’expliquer essentiellement par la recherche de nouveaux espaces de peuplement, de nouvelles ressources. Ces migrations ne sont pas massives : les Celtes s’implantent par petits groupes formant ainsi une soixantaine de peuples. Chaque pagus (pays) dispose d’une certaine autonomie. L’habitat, avant tout rural, est très dispersé.

II- La vie des Gaulois :

Les fouilles archéologiques ont démontré que les Gaulois ne sont pas que des simples guerriers. Ils sont également de bons agriculteurs. La Gaule que César découvre est décrite selon la trilogie classique : l’ager

en relation

  • les celtes
    1346 mots | 6 pages
  • Les celtes
    1635 mots | 7 pages
  • Celtes
    484 mots | 2 pages
  • Les celtes
    6776 mots | 28 pages
  • Les celtes
    1753 mots | 8 pages
  • Fiche les celtes
    1254 mots | 6 pages
  • Lecon sur les celtes
    614 mots | 3 pages
  • Les gaulois et les celtes
    365 mots | 2 pages
  • Cours Celtes
    1762 mots | 8 pages
  • Les galates
    2280 mots | 10 pages