Les contestations économiques et culturelles du mouvement hippie

Pages: 7 (1640 mots) Publié le: 14 mars 2011
Les contestations économiques et culturelles du mouvement

A) Contestations économiques

1. Le refus de la consommation de masse

Une société de consommation de masse est une société dans laquelle le niveau moyen de revenu élevé satisfait non seulement les besoins considérés comme primaire et essentiels (alimentation, logement, éducation, santé,…) mais il permet aussi d'emmagasiner desbiens par plaisir, pression sociale ou publicitaire et de les utiliser ou juste les montrer pour des raisons esthétiques ou autres, donc des dépenses qui peuvent être jugée comme superflue. Son symbole est l'objet « consommable », c'est-à-dire qui s'use et qu'il faut renouveler, voire l'objet jetable.

Première société de consommation de masse, dénoncée comme purement matérialiste et égoïste, lesannées 60-70 d'abord aux États-Unis puis en Europe, sont les années hippies et beatnik.

De manière générale, les hippies contestaient le matérialisme et le consumérisme des sociétés industrielles, et tout ce qui y était lié. Ils rejetaient en particulier les valeurs associées au travail et à la réussite professionnelle, ainsi que le primat des biens technologiques au détriment des biensnaturels.
Les hippies sont avant tout des jeunes qui refusent de s'inscrire dans la continuité de leurs parents et du reste de la société. Ils refusent le capitalisme, la surconsommation, le respect de l'Amérique sans réflexion, le mariage, le nucléaire, la guerre. Par leur style (qui cherche à les vieillir, comme pour leur donner plus de crédibilité) et leurs différents moyens d'expression(manifestations, sit-in, musique, cinéma, graphisme...), ils expriment ce refus d'insertion.

Pourquoi un tel refus ? Tout simplement car la jeunesse est le meilleur âge pour tout remettre en question, et que c'est la société qui leur est apparue comme la plus pervertie par de mauvaises valeurs. Ils savaient qu'ils ne pouvaient pas changer le monde, mais ils ne voulaient pas en être s'il ressemblait à cequ'il voyait. Ce refus de s'inscrire dans la société tout en ne cherchant pas à la changer est la raison d'être des hippies.

Après avoir connu la seconde guerre mondiale, la société des années 50 dans laquelle grandiront les futurs hippies, entre doucement dans l’ère capitaliste. Cette nouvelle société apparaît avec la Révolution industrielle. Elle est basée sur la propriété privée des moyens deproduction et l'accumulation du capital : les nouvelles entreprises réinvestissent en permanence une partie des profits accumulés, c'est-à-dire les recettes de l'entreprise qui ne sont pas utilisées pour acheter les produits de consommation intermédiaires (matières premières, énergie...) ou pour rémunérer les salariés, afin de développer les moyens de production et les profits futurs. 

Larecherche de la productivité maximale qui caractérise ce système donne naissance à une toute nouvelle organisation du travail. La croissance du Fordisme entraîne une politique de hauts salaires, baisse les coûts de production permettant ainsi une baisse des prix. La société de consommation est lancée. Les premiers supermarchés « libre-service » inventés aux États-Unis en 1930 commencent à se répandreen Occident.

Les enfants des années 40, désormais parents, gardent le souvenir d’une enfance difficile et très modeste. Ils n’ont pas connu le luxe. Très rares sont ceux qui ont pu profiter d' une salle de bain ou même connaître l'eau courante. Tout était rationné, de la nourriture au bois, en passant par les vêtements. Ces derniers étant d’ailleurs très simples par manque de moyens et surtoutà cause de la pénurie de tissus et de cuir. Soudainement, la possibilité d’accéder à un grand choix de produits divers et variés à des prix attractifs s'offre à cette génération. Le salon de l'automobile ainsi que celui de l'électroménager connaissent un franc succès. Les gens deviennent alors d’excellents consommateurs. On appelle cette période l' « American Way of life ».

Les hippies...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le mouvement hippie
  • Le mouvement hippie
  • Mouvement hippie
  • le mouvement Hippie
  • Le mouvement hippie
  • Le mouvement hippie
  • Mouvement hippie
  • Le mouvement hippie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !