Les echange

Pages: 36 (8894 mots) Publié le: 31 janvier 2011
La société et les échanges

Introduction 1

I. L’échange est le fondement de la société 2

A. L’échange permet de satisfaire les besoins individuels (Platon) 2

B. Communauté et société (Durkheim) 3

C. L’économie est imbriquée dans la société (Polanyi) 4

II. Les limites de l’échange 5

A. Le don (Mauss) 5
1. Don et contre-don 5
2. Le potlatch (le pouvoir dedonner) 5

B. Les types d’échanges 6
1. Les biens, les femmes et les mots (Clastres) 6
2. Mariage et échange (Lévi-Strauss, De Singly) 6
3. Les quatre types de capitaux (Bourdieu) 7
4. L’extension du domaine de l’échange (Houellebecq) 7

C. Le concept d’échange 8
1. Donner pour recevoir 8
2. L’échange oblige 8
3. Peut-on tout échanger ? 8

III. Echange,valeur et justice 9

A. Les théories de la valeur 9
1. Valeur d’usage et valeur d’échange (Aristote, Smith, Marx) 9
2. La théorie de la valeur travail (Smith, Ricardo, Marx) 9
3. La loi de l’offre et de la demande 10

B. A qui profite l’échange ? 10
1. L’idée d’un profit asymétrique (Aristote) 10
2. L’échange profite aux deux contractants (Smith) 11
3. Critique :nécessité de prendre en compte les conditions de l’échange 11

C. Echange et aliénation : le fétichisme de la marchandise (Marx) 11
1. L’échange est déséquilibré 11
2. Le fétichisme de la marchandise 12

Conclusion 12

Annexe 12

Quelques idées supplémentaires 12
Le droit de propriété (Locke) 12
L’échange et la paix 13
L’échange et la propriété privée sont àl’origine de l’inégalité 13
L’échange est la condition de la survie 13
La loi de Gresham 14
Références et exemples 14

Sujets de dissertation 14

Introduction

Nous avons conclu le cours sur autrui par l’ambivalence du rapport à autrui. D’un côté, autrui m’est nécessaire ou en tout cas extrêmement utile pour satisfaire mes besoins, grâce au gain d’efficacité que constitue ladivision du travail et l’échange : d’où le marché, et plus généralement la dimension économique de toute société. D’un autre côté, la coexistence avec autrui ne va pas sans difficultés en tous genres, notamment à cause de la rivalité pour les richesses ou le pouvoir : d’où les conflits et la nécessité d’institutions – étatiques ou autres – afin de les réguler et peut-être d’établir une justice, ouau moins une loi commune.
L’échange et l’Etat seront les deux angles sous lesquels nous aborderons le concept extrêmement riche de société. Ce premier cours sera donc centré sur les rapports entre la société et les échanges. Nous verrons d’abord en quoi l’échange est la condition de l’existence humaine et de toute société. La prise en compte de types d’échanges extrêmement divers nous amènera ànous demander si tout acte social ne constitue pas, au fond, une forme d’échange. Enfin, nous étudierons l’échange du point de vue de la valeur et de la justice, afin de déterminer les conditions d’un échange équitable.

I. L’échange est le fondement de la société

A. L’échange permet de satisfaire les besoins individuels (Platon)

L’échange est le fondement de la société car il permet desatisfaire les besoins individuels. L’homme ne peut survivre isolément, car seul il serait incapable de satisfaire ses besoins vitaux. En s’associant à d’autres, l’homme parvient à satisfaire ses besoins grâce à la division du travail et à l’échange. On peut donc dire que la société est la condition de l’existence individuelle, grâce aux échanges qu’elle permet. Il semble donc que l’essence de lasociété, c’est-à-dire ce qu’il y a de plus nécessaire et fondamental dans toute société, ce soit l’échange. Platon pensait ainsi que l’échange est la première raison d’être de toute société :

Ce qui donne naissance à une cité, c’est, je crois, l’impuissance où se trouve chaque individu de se suffire à lui-même, et le besoin qu’il éprouve d’une foule de choses ; ou bien penses-tu...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les echanges
  • Echange
  • Les échanges
  • Echanges
  • Echanges
  • Les échanges
  • echange
  • Les échanges

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !