les fées

1083 mots 5 pages
Définition
Etre imaginaire (qui n’est pas réel) représenté sous la forme d'une femme à qui l'on attribuait un pouvoir surnaturel.

Etymologie du mot fée
Le mot fée provient du latin Fata à ne pas confondre avec Fatum qui était utilisé pour désigner une Parque, déesse de la destinée. Fata était utilisé par les Gallo-Romains pour désigner les anciennes divinités et il est resté dans la mémoire populaire. Fata a donné « Fée » en français (l’adjectif fé signifie « destiné »). Les fées ont quelque chose à voir avec l’idée de destin et leurs ancêtres divines, les Parques. Ces divinités étaient trois, tout comme le seront très souvent les fées dans les contes.

Origine des fées
Le terme Fée est donc issue des trois Parques de la mythologie romaine ou des trois Moires de la mythologie grecque. En effet, les fées existaient avant le Moyen Age puisque on note leur présence durant l’Antiquité où elles étaient connues en tant que déesses.
Les Parques (du latin parcae) sont, dans la religion romaine, les divinités maîtresses de la destinée humaine, de la naissance à la mort. Elles sont généralement représentées comme des fileuses mesurant la vie des hommes. Elles sont l'équivalent dans la mythologie romaine des Moires grecques.

Apparence physique et mode vestimentaire
Les fées peuvent être de taille minuscule ou géante, d’apparence humaine ou possédant des caractéristiques étranges comme des ailes de papillon. La fée est un idéal de beauté.
Les fées des fleurs s’habillent comme les fleurs de la saison (Peter Pan).
Les fées de l’air ou sylphides sont les gardiennes de l’air. Certaines sylphides ont des ailes de papillon, d’autres ont des ailes d’oiseaux. Créatures au regard perçant, elles peuvent être grandes ou au contraire minuscules de la taille d’un papillon de nuit. Les sylphides sont les créatures de l’air et sont donc toujours ailées. Certaines ont des ailes délicates des papillons ou papillons de nuit. D’autres sont dotées de longues ailes en plumes,

en relation

  • Les fées
    3989 mots | 16 pages
  • Les fées
    274 mots | 2 pages
  • Fées
    594 mots | 3 pages
  • Les fées
    4635 mots | 19 pages
  • Les fées
    1826 mots | 8 pages
  • Les fées
    963 mots | 4 pages
  • Les fées
    887 mots | 4 pages
  • Les fées
    400 mots | 2 pages
  • Contes de fées
    1380 mots | 6 pages
  • Contes de fées
    333 mots | 2 pages