Les fêtes du st patron espagnol

Pages: 7 (1595 mots) Publié le: 11 mai 2011
Les fêtes san fermin

I – Histoire de san Fermin

Saint Firmin le saint patron la Navarre tout entière, qui chôme par conséquent le 7 juillet. San Fermín, qui vécut au IIIe siècle, était le fils du chef militaire romain de Pampelune. Il fut converti par un religieux originaire de Toulouse de passage en Navarre, saint Saturnin. Il partit alors se former à la vie ecclésiastique à Toulouse,avant de revenir évangéliser la Navarre. Dans sa vie religieuse, il assura la direction du diocèse d’Amiens, où les autorités le firent égorger (on en était alors aux débuts de la christianisation). Son corps repose toujours à Amiens, mais trois de ses reliques ont été déposés en l’église San Lorenzo de Pampelune.
Les premières célébrations en l’honneur du saint eurent lieu au cours du Moyen Âge,elles étaient alors organisées à l’occasion du jour de saint Firmin, le 10 octobre. Peu à peu, d'autres types de célébrations vinrent s'y greffer : foires et corridas, attestées dès le XIVe siècle. Pour des raisons climatiques évidentes, les fêtes furent avancées au mois de juillet en 1591, les Navarrais fêtant l’événement le 7 de ce mois. Progressivement, ces festivités se sont développées jusqu’àdevenir telles que nous les connaissons aujourd’hui.

II -Déroulement
Les Fêtes de San Fermín ont lieu du 6 au 14 juillet de chaque année. Chaque journée est parfaitement rythmée par les différentes manifestations, organisées par la ville de Pampelune, et qui se répètent inlassablement d'année en année. D'autre part, les associations, sociétés festives et les simples groupes d'amis participentégalement à l'animation de cette semaine festive, en organisant leurs propres programmes de réjouissances.

1) Le Txupinazo

Le coup d’envoi des fêtes est donné le 6 juillet à 12 heures précises sur la Plaza Consistorial, devant la Mairie. Là, des milliers de personnes agglutinées attendent impatiemment l’ouverture officielle des festivités, dans un concert de chants, sous les jets deChampagne, de farine et autres projectiles.

Une fois la place dégagée, les bandas de gaiteros et de txistularis sortent de l’Hôtel de Ville, suivies de la banda municipale La Pamplonesa, pour égayer les rues de la cité aux airs de chansons populaires de Navarre et du Pays basque : Ánimo Pues, Agur Jaunak (ancestral morceau basque, joué pour saluer la venue d’une personne importante ou chère), … Il està noter qu’il s’agit d’une célébration assez récente, puisque officiellement organisée depuis 1940.

2) La procession

Elle a lieu le 7 juillet à 10 heures. Depuis l’église de San Lorenzo, les autorités civiles et religieuses, les responsables des Peñas et des corporations, ainsi que d’autres personnalités de la ville accompagnent la statue du Saint à travers les rues de la cité. Lecortège est animé par la Banda municipale, La Pamplonesa, les Géants, les txistularis, les gaiteros et des danseurs. Des milliers de Pamplonais et de navarrais se placent le long du parcours pour saluer la sainte effigie. Au niveau de l’église de San Saturnino, un groupe de joteros entame la Jota a San Fermín, en l’honneur du saint patron navarrais, qui retourne à l’église de San Lorenzo, où des milliersde personnes viennnent se recueillir durant les Fêtes.
Le 14 juillet, dernier jour de fête, la même procession aura lieu pour saluer une dernière fois le saint. Cette procession s’appelle La Octava (la huitième).

5 ) les dianas
Les Fêtes commencent véritablement le 7 juillet, jour du Saint, et premier jour de corrida. Comme chaque matin, La Pamplonesa, l’harmonie municipale, anime lestraditionnelles Dianas. Les Dianas sont d’anciens morceaux de musique militaire espagnole, qui étaient joués au petit matin pour réveiller les troupes. Ces morceaux ont été adaptés au goût pamplonais, et sont interprétés du 7 au 14 juillet à 6h45, pour réveiller la ville avant l’encierro, en arpentant les rues du centre historique. C’est un moment qui peut apparaître surréaliste, où se mêlent les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dialogue sur les fêtes espagnoles
  • Vocabulaire fêtes de noël espagnol
  • Calendrier fetes espagnol
  • Espagnol fêtes fin d'années exposé
  • Les fêtes
  • Pour un patron
  • St en
  • Les fetes chinoises

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !