Le structuralisme piagetien

6037 mots 25 pages
Le structuralisme Piagetien Le monde dans lequel nous vivons contient des objets qui existent indépendamment de nous, il est aussi ordonné en fonction d’un ensemble de catégories et d’éléments comme l’espace, le temps, la quantité, la causalité. C’est un monde qui peut être conçu de façon abstraite. Comme adultes, nous ne réalisons que rarement ces caractéristiques de ce monde, mais qu’en est-il de l’enfant ? Les auteurs empiristes pensaient, par exemple, que la machinerie intellectuelle de l’enfant est peu différente de celle de l’adulte, la seule différence ne serait que d’ordre quantitatif au niveau du nombre d’associations et de connaissances. Les nativistes, comme Kant, mais aussi certains néo-innéïstes actuels, développent l’idée que les catégories conceptuelles de base, comme le temps, la quantité et l’espace sont disponibles très tôt chez l’enfant, elles feraient même partie de notre patrimoine et équipement cognitif à la naissance. Ces approches, en général, considèrent finalement l’enfant comme un adulte en miniature, et non comme un être qui se développe.
L’approche Piagetienne, comme d’autres approches de certains psychologues du développement, cherche plutôt à étudier les différences qualitatives dans le développement et tente d’élucider la progression de la construction des connaissances concernant le monde et les objets qui nous entourent. Piaget aborde le développement intellectuel de l’enfant, comme un embryologiste aborde l’évolution de l’embryon. Ce dernier, lors de son développement, passe par différents stades qui sont qualitativement différents. Pour Piaget, l’évolution intellectuelle implique des changements similaires. C’est une émancipation graduelle et progressive de l’immédiat, du présent, du concret, vers une conception plus symbolique et plus abstraite du monde.
La théorie proposée par Jean Piaget (1896-1980), demeure l’une des plus cohérentes dans ce domaine, et c’est probablement pour cette raison qu’elle continue de marquer la

en relation

  • L'intelligence de l'enfant
    2720 mots | 11 pages
  • L3 science de l'education
    1013 mots | 5 pages
  • décrochage scolaire
    3705 mots | 15 pages
  • Apprentissage et formation
    6297 mots | 26 pages
  • Const
    1966 mots | 8 pages
  • Psychologie de l'enfant
    36395 mots | 146 pages
  • Psychologie du développement
    5969 mots | 24 pages
  • La psychologie dèveloppementale
    7524 mots | 31 pages
  • Psychologie développementale
    32953 mots | 132 pages
  • Intactionnisme
    6672 mots | 27 pages