Les facteurs explicant la puissance des e-u

Pages: 5 (1204 mots) Publié le: 28 août 2013
FACULTÉ DES SCIENCES DE L’ÉDUCATION REGINA ASSUMPTA (FÉRA)





Introduction à la sociologie

SOC 100





Travail présenté à :

Professeur CHAVANNES Pierre


• « Identification de trois (3) faits sociaux ;
• Explication du choix et des caractéristiques de chaque fait social et position des acteurs impliqués.»


Travail préparé par :

JEAN-FRANҪOIS VerneCap-Haïtien, juillet 2013

Le dictionnaire actuel de l’éducation (2012) définit la sociologie comme la science …… son but premier est d’expliquer les faits sociaux par d’autres faits sociaux. Cependant, il est à noter que La sociologie, vient du latin : de socius, au sujet de la société et logos : étude. Par définition, elle est la science qui étudie lesphénomènes sociaux. Sa spécificité tient au fait qu’elle s’attache à la logique sociale des phénomènes qu’elle observe. Dans la société haïtienne nous vivons certains faits sociaux qui nous sont propres. Selon Durkheim, les faits sociaux ont une réalité objective qui peut être étudiée comme un physiciste étudie le monde physique. En tant que science, elle a besoin de faits pour expliquer ce qu’ildit sans émotion.

Plusieurs sociologues tentent à leur manière de définir la sociologie comme science. Pour Durkheim, en analysant un fait social, il est fondamental de le considérer comme une chose.

Dans ce travail, il est question de repérer trois (3) faits sociaux et d’expliquer l’implication et la position de chaque classe dans ces faits.

I- Le créole un fait socialLes faits sociaux sont des manières d’agir, de penser et de sentir qui existe en dehors des consciences individuelles. Non seulement, ces types de conduites ou de pensées sont extérieurs à l’individu mais aussi ils sont doués d’une puissance impérative et coercitive, en vertu de laquelle ils s’imposent à lui, qu’il le veuille ou non. Selon Durkheim si vous voulez bien analyser un fait ilfaut enlever vos lunettes, vos passions, votre appartenance de classe etc. Il poursuit qu’un fait social présente des caractéristiques précises, objectives mises en lumière grâce à la méthode comparative qui consiste à remplacer l’expérience, par la découverte de faits cruciaux dont on pourra induire des lois valables pour des sociétés appartenant à un même type social.

Ainsi, autour denous, nous vivons des contraintes auxquels nous nous sommes soumis. La langue créole est un fait social probant. Qui a appris à ses enfants de parler créole ? je peux répondre personne. C’est contraignant puisque nous sommes issus d’un milieu créolophone et tout le monde autour de nous parlent couramment créole, on s’adapte. La notion de contrainte sociale est ambivalente « en même temps que lesinstitutions s’imposent à nous, nous y tenons », la société, le milieu haïtien nous contraint à parler créole nous courbons sans se demander pourquoi.

DURKHEIM, dans son ouvrage « les règles de la méthode sociologique (RMS) PUF 1986 p. 4 » soutient que les faits sociaux sont extérieurs à l’individu, c'est-à-dire c’est involontaire. On ne fait qu’emboiter le pas sans se rendre compte àparler créole. Pourquoi moi, je parle créole ? La raison est simple, le milieu m’influence. Le créole existe bien avant notre naissance. En venant au monde, dès les premières secondes, on relâchait des mots créoles. Le créole que nous parlons, considéré comme fait social est général.

Toutefois, il faut tenir compte de la stratification sociale, qui certaine fois crée une faussée entre lesdifférents groupes sociaux. Dans certaines familles haïtiennes on ne parle plus le créole. Pourtant, à travers la rue l’enfant l’entend et l’apprend. Ce qui explique la généralité de ce fait social, puisqu’on ne peut pas vivre en vase clos.

Contrairement à la langue française, on l’apprend. Dans les familles haïtiennes aux Etats-Unis les enfants apprennent bien le créole. Pourtant, ils...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • E U Histoire Compo
  • Ségrégation aux e-u
  • La facade atlantique des e-u.
  • L'hyperpuissance des e-u-a
  • Les facteurs de la puissance américaine
  • Compensation du Facteur de puissance
  • Les facteurs de puissance de la Russie
  • E-u, superpuissance?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !