Le fait social selon durkheim

Pages: 9 (2155 mots) Publié le: 2 octobre 2012
Qu'est ce qu'un fait social ? Selon Émile Durkheim.

Définition
Le fait social est l'objet d'étude de la sociologie selon Durkheim. Il décrit tous les phénomènes, tous les comportements, toutes les représentations idéologiques, religieuses, esthétiques qui répondent à ces quatre critères:
Le premier critère est celui de la généralité : un fait social est, par définition, marqué d'une certainefréquence dans une population, à un endroit et à un moment. A court terme, les mesures qui en sont effectuées doivent être constantes sur le plan collectif. Mais de manière générale, elles varient selon les sociétés et les époques.
Le deuxième caractère est celui de l'extériorité : le fait social est extérieur aux individus ; il ne se situe pas dans la sphère individuelle mais dans la sphèrecollective, la sphère sociale. C'est-à-dire qu'il n'est pas né avec l'individu et ne mourra pas avec lui ; il transcende l'individu. L'individu ne perçoit pas naturellement les faits sociaux qu'il rencontre, en dehors des stéréotypes qui sont couramment véhiculés.
La troisième caractéristique du fait social est son pouvoir coercitif : le fait social s'impose aux individus, il ne résulte pas d'unchoix individuel mais il est le fruit d'une combinaison de différents facteurs sociaux, économiques, historiques, géographiques, politiques... Cette combinaison impose des contraintes à l'individu, par exemple : il est tenu à avoir tel comportement dans telle situation et à respecter les règles de la convenance. Cependant, on remarquera que si le fait social est bien intériorisé, l'individu neressent plus ces obligations comme pénibles, voire les estime naturelles. Le caractère contraignant se manifeste surtout par la sanction qui y est associée en cas d'infraction. On distingue plusieurs ordres de contraintes: au niveau de la nation, de la société tout entière, elle se manifeste par le droit et s'accompagne de sanctions officielles (paiement des prélèvements obligatoires, sanctionsjuridiques, en matière pénale ou civile...). Au niveau des groupes partiels (milieu familial, professionnel, religieux, politique, groupe d'affinité...), la contrainte s'appuie sur des règles plus informelles (coutume, tradition, mœurs locaux...),et les associe à des sanctions plus diffuses (ridicule, désapprobation collectives..., avec dans le pire des cas persécution et exclusion)
Le quatrième critèreest le critère historique. Pour qu'un fait devienne social, il faut qu'il se généralise et donc, un fait divers nouveau ne peut être social avant une certaine période. Exemple : avant, les jeans étaient (à peine inventés) portés par les chercheurs d'or avant d'être aujourd'hui un fait social puisqu'ils sont désormais portés par "tout le monde".
Selon Durkheim, le fait social dans une société estdonc un phénomène suffisamment fréquent pour être dit régulier et suffisamment étendu pour être qualifié de collectif, qui est au-dessus des consciences individuelles et qui les contraint. Cette définition purement théorique fut une révolution pour l'époque. En effet le concept du fait social proposa une méthodologie empirique posant un regard nouveau sur la société et permit d'étudier unecertaine catégorie de fait humain, les faits sociaux.
Ils consistent en toute manière d'agir, de penser, de sentir, fixée ou non, susceptible d'exercer sur l'individu une contrainte extérieure; et, qui est générale dans l'étendue d'une société donnée tout en ayant une existence propre, indépendante de ses diverses manifestations au niveau individuel.
Les Deux classes des faits sociaux
Dans les Règles,Durkheim délimite deux classes de faits sociaux. Le premier sont des manières de ‘faire’ d’une société et sont d’un ordre physiologique ou opératif. Ils incluent la code juridique d’une société, sa langue, ses croyances religieuses, son concept de beauté, ses manières de s’habiller etc. Cette classe contient aussi des courants d’opinion, comme les taux de mariage, naissance, suicide, ou les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Durkheim
  • durkheim, le fait social
  • Durkheim et le fait social
  • Durkheim Fait Social
  • le fait social chez emile durkheim
  • Qu'est-ce qu'un fait social? emile durkheim
  • Émile durkheim, “qu’est-ce qu’un fait social ?”
  • Synthèse Durkheim "qu'est ce qu'un fait social ?"

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !