Les frontières de mon langage sont elles les frontières de mon monde

Pages: 8 (1918 mots) Publié le: 27 juillet 2011
«  Les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde » est une citation extraite du « Tractatus logico-philosophicus, » œuvre du philosophe britannique d’origine autrichienne, Ludwig Josef Johann Wittgenstein, parue en 1921, qui montre les limites du langage et de la faculté de connaître de l'homme. Elle introduit un débat qui suscita de nombreux travaux et qui soulèventplusieurs questions : Tout d’abord : Existe-t-il une pensée sans langage ou sans le langage l’homme est-il toujours un être humain ?

Pour le neurologue Dominique Laplane, professeur honoraire de neurologie à la Salpêtrière  : «  L’existence d’une pensée sans langage apparaît de jour en jour plus évidente et déterminante dans la vie mentale. Certains neurologues envisagent même une totaleindépendance de cette pensée par rapport au langage. A l’opposé, le courant très antique et actuellement majoritaire, de nature essentiellement philosophique, tient qu’il n’y a pas de pensée sans langage. »

Une pensée consciente sans langage parait donc envisageable comme semblent le confirmer ces idées subites, ou inspirations qui soudainement nous « frappent » en dehors de tout contexte verbal.La « mise en mots » n’intervenant quand dans un second temps.

Si pour le psychologue Jean Piaget, la véritable pensée chez l’enfant ne débute qu’avec l’apparition de la fonction symbolique, pour nombre d’autres psychologues l’enfant, au stade pré-linguistique, peut disposer de concepts et être capable d’organiser son comportement sans pour autant avoir des mots qui correspondent à ces concepts.Le langage ne parait donc pas indispensable à la formation de concepts.

Autre question soulevée : Notre pensée est-elle prisonnière de la langue que nous parlons ? Même si selon Hegel, c'est dans le mot que nous pensons : " Vouloir penser sans les mots est une tentative désespérée " Peut on envisager que le langage vienne exprimer une pensée qui existerait antérieurement ? Voici uneréponse apportée par Michel Fayol, professeur des universités à l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand : «  Avant même de choisir son mode d’expression, l’individu commence par élaborer mentalement un message (Exemple : Il veut signaler le fait que le chat qu’il observe est en train de faire son repas d’une souris) A ce stade, la pensée est sans langage. Le message n’a donc pas encore dereprésentation linguistiques, mais inclut des éléments de contenus de relations à la situation, à la motivation de l’émetteur, à son état d’esprit » … Pour Fayol, il existerait donc bien une pensée consciente sans langage.

C’est l’observation des aphasiques qui a fourni à Dominique Laplane le point de départ de ses travaux: En effet les aphasiques continuent à penser, même s’ils ont perdu, à desdegrés divers, le langage aussi bien intérieur qu’extérieur. Des tests non verbaux ont démontré que leur intelligence, demeurait intacte.

On peut également évoquer le cas de races animales, (les grands singes par exemple) dépourvues de langage mais à qui pourtant l’on prête une certaine forme de pensée (qui n’a bien sur rien de comparable à celle de l’homme). Citons également les jeunesenfants au stade pré-linguistique déjà abordés plus haut et enfin les sourds- muets (Exemple : Helen Keller sourde, muette et aveugle de naissance, qui devint diplômée d’université et dont on ne peut contester la faculté de penser) .

Il convient également d’évoquer l’expérience lors de laquelle des hémisphères droits ont été séparés de leur homologue par callosotomie. (Qui consiste à couper lecorps calleux. En callosotomie partielle, une section du corps calleux est coupée, alors que dans callosotomie totale sur toute la longueur du corps calleux est coupée. Étant donné que les fibres qui vont de la moitié du cerveau à l'autre moitié sont coupées, la communication entre les deux moitiés du cerveau est altérée.)

Des artifices d’examen permettent alors d’interroger l’hémisphère...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les frontières de mon language sont les frontières de mon monde
  • Les frontières nationales sont-elles toujours une réalité dans le monde d'aujourd'hui
  • Les frontières nationales sont elles encore une réalité dans le monde d'aujourd'hui ?
  • Un monde sans frontière ?
  • Les frontières sont elles faites pour etre dépassées
  • Les problèmes de frontières dans les différentes régions du monde
  • Frontiéres
  • Frontières

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !