Les membres et l'estomac

Pages: 4 (759 mots) Publié le: 31 décembre 2011
Les membres et l’estomac, Fable de La Fontaine.

Un récit plein de vivacité

-> Une histoire simple où le lecteur comprend aisément le récit
-> (v.1->5) => Préambule qui annonce le projetd’écriture (v.1, 2) et propose le
parallèle entre la royauté et l’estomac (v.4)
-> Récit qui est bref (qui commence au v.6 et se termine au v.23)-> Retour au v.24 de ce parallèle entre la royauté et l’estomac et ces
conséquences (= Interdépendance entre le peuple et le roi)
- Exemple d’interdépendance : (v.28, 29)
- Exemple historiqueantique (Ménénius)
-> Différents vers utiliser (Hétérométrie)
- (v.1->4) = Octosyllabe (Messer = Ironie)
- (v.5) = Alexandrin (=rupture du rythme)- (v.6) = Personnification du peuple qui annonce la révolte
- (v.7, 8) = critique humoristique ; où le terme de « Gentilhomme »est une apposition à l’inaction.
-> Utilisation du dialogue qui garantit la vivacité : (v. 9->13)
- (v.10) : Accumulation de verbes d’actions (Interpelle) : travailPénible -> Plainte des membres (peuple)
- (v.11) : Injustice sociale avec césure à l’hémistiche qui montre que leroi profite alors que le peuple, lui, n’en profite pas
-(v.12) : Une insistance qui montre que le peuple n’en profite
vraiment pas (négationrestrictive ne que)
-(v.13) : Répond au v.7 qui met en valeur l’inaction
-> Conséquence immédiate (v.14 « Ainsi dit, ainsi fait)
Décision très rapide
-> (v.15)Suppression du verbe cesser. Verbes mis a l’infinitif
Rapidité d’action à partir du vers 13.
Ce récit s’appuie sur les textes Esopiens mais aussi ceux de Rabelais
Le quart livre 1552...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les membres et l'estomac
  • Les membres et l'estomac
  • Les membres et l'estomac
  • Les membres de l'estomac
  • Les membres et l'estomac
  • Les membres et l'estomac
  • Les membres de l'estomac
  • Les membres et l'estomac

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !