Les mythes

Pages: 10 (2384 mots) Publié le: 18 mai 2012
Lumière sur...
Le mythe : définitions et fonctions





Sommaire

I- Définitions du mythe :
En général
En particulier
Par extension
Par abus




II- Fonctions du mythe :
Fonction explicative des mythes épiques et métaphysiques
Fonction éthique du mythe
Fonction compensatoire et libératrice du mythe
Fonction psychanalytique du mythe




Espacedes Citations : Quelques citations sur le mythe

Espace des Liens Utiles...


I. Définitions du mythe
1. En général
Récit, d'origine anonyme, vraisemblablement ethnique et légendaire, qui revêt une valeur allégorique.
Exemple : le mythe du voleur de feu.

2. En particulier
Ce même récit légendaire, en tant que faisant partie d'un système religieux et poétique ; les mythes sontalors en rapport entre eux et forment une mythologie.
Exemple : les mythes d'Héraklès et de Sisyphe sont dans un rapport antithétique, l'un personnifiant la puissance et l'autre l'impuissance de l'homme.

3. Par extension
Conception collective, sorte de croyance vague, de goût, de culte, ou d'adoration laïque spontanée.
Exemple : le mythe de la vedette, de la vitesse, du sport. Les mythes sontla marque d'une époque.
Ces aspirations, qui s'entourent de tout un décorum, d'habitudes quasi rituelles (mise en scène d'un match de football, présentation d'un film, signature d'autographes...) ne sont pas nées de l'imagination constructive et consciente, mais, comme le rêve, des désirs refoulés du subconscient collectif. Elles naissent et disparaissent avec les besoins de la foule. Il estclair, par exemple, que l'abâtardissement et la domestication de l'homme dans les bureaux et les usines refoulent en lui le désir d'espace, d'air pur et de mouvement : d'où le sport et le nudisme. De même, en un monde enlaidi par la maison locative, les travaux du chiffre, les soucis d'argent, un monde privé d'amour, de jeunesse et de beauté ; en un monde qui ne peut plus, surtout dans lesdémocraties, vouer son tribut quasi filial d'admiration au Roi ou à la Reine, se développe le mythe de la Vedette de cinéma. Observons que ce culte assouvit un besoin de beauté fortement mêlé d'érotisme. Les magazines qui déshabillent le plus de jolies filles et de la façon la plus suggestive sont les magazines français et américains. En Hollande, en Grande-Bretagne, ces publications font encore preuved'une certaine retenue, toute relative du reste. Mais ces pays ont encore des Souveraines...

4. Par abus
Fable, conte bleu, récit invraisemblable ou mensonger.
Exemple : On a beaucoup parlé de Verlaine écrivant en état d'ivresse : c'est un mythe.


II- Fonctions du mythe
1. Fonction explicative des mythes épiques et métaphysiques
Le mythe (aux sens général et particulier) est un récitdont les éléments ne coïncident pas avec la réalité intégrale, mais qui, imaginaire, reproduit, par voie de tradition orale ou écrite, une tentative d'expliquer une difficulté d'ordre moral ou métaphysique. Il comble une lacune dans l'explication que l'homme se donne des choses de la vie : il motive un mystère (Michel Butor).
C'est parce que l'homme ne comprenait pas les origines de son espèce qu'ila inventé une histoire destinée à satisfaire sa curiosité. Telle est la fonction du mythe d'Adam et d'Ève dans la Bible, celui de Deucalion et Pyrrha chez les Grecs. Le déplacement du soleil dans l'espace embrasé est expliqué par le mouvement d'un char à timon d'or, à roues de feu, que conduit d'une main sûre un dieu resplendissant : c'est le mythe de Sûryâ, dans le mysticisme hindou, et dePhoibos-Apollon chez les Anciens. Tout ce qui étonne la faible pensée humaine, tout ce qu'une science éternellement, insuffisante ne peut justifier, trouve une solution, provisoire ou fictive, dans le récit du mythe.
C'est le cas des phénomènes naturels : L'arc-en-ciel, c'est l'écharpe que déroule dans sa course aérienne la messagere des dieux, Iris au vol rapide, aux chevilles ailées. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • mythes
  • Les mythes
  • Les mythes
  • Mythes
  • LES MYTHES
  • Mythes
  • Les mythes
  • Mythes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !