les politiques sociales des personnes agées

Pages: 37 (9014 mots) Publié le: 23 novembre 2014

Selon le Nouveau Dictionnaire Critique d’Action Sociale, «la vieillesse est identifiée comme la dernière étape du cycle de vie. Tributaire des idéologies qui la modèlent, sa définition est tout autant culturelle que biologique». A partir des travaux de MAUSS, depuis son «Essai sur le don» en 1968, on peut observer que la nation a une dette à l’égard des ses membres les plusâgés. En effet, il émet l’idée que dans toutes les sociétés c’est le don qui sert de lien social aux hommes et que par effet de retour, la collectivité doit assumer un contre-don. Ainsi, les travailleurs ayant rendu service à la collectivité en travaillant, et plus largement les personnes ayant participé à la vie de la cité ont le droit de demander son assistance.
Au regard de ces différentes notions,nous allons aborder la façon dont les pouvoirs politiques se sont saisis de la prise en considération des personnes âgées d’un point de vue historique. Nous apporterons une définition des grandes notions, et nous définirons la politique actuelle en présentant les dispositifs sociaux et les acteurs engagés.

1. HISTORIQUE
1.1. DE 1945 A 1975

Avec les avancées en matière de médecine,l’amélioration des conditions de vie, des services de qualité, on constate un allongement de l’espérance de vie des personnes âgées, et de plus une meilleure santé. Il faut donc faire face à un vieillissement de la population, tout en conservant au maximum leur autonomie.
Au lendemain de la guerre, l’ordonnance du 4 Octobre 1945 créée la branche vieillesse de la Sécurité Sociale pour répondre aurisque social de «devenir vieux». Il s’agit alors de la création des retraites sur le régime de la redistribution et de la solidarité entre générations. Le système de retraite se met en place afin de faire face à la pauvreté des personnes et dans le but de développer des régimes différenciés pour les salariés du privé.
En 1956, le minimum vieillesse est créé, en parallèle avec l’allocationveuvage et les pensions de réversion, afin de lutter contre la pauvreté des personnes âgées, pour leur assurer un revenu.

C’est la Commission d’étude des problèmes de la vieillesse créée par le premier ministre en 1960 et présidée par P. LAROQUE, qui permet de faire un bilan des charges liées au vieillissement démographique. Au regard de ce bilan, il est constaté que la vieillesse est perçue commeétant une situation de marginalité et d’exclusion sociale.
L’accent est mis sur le fait que les personnes n’ont pas une place dans la vie économique, l’action sociale ou encore dans la politique de santé. La Commission va alors faire émerger la nécessité de passer de la problématique de l’assistance aux vieillards pauvres à celle du vieillissement démographique où une nouvelle conception de lavieillesse sera centrée sur l’autonomie et la participation à la vie sociale des personnes.
Ainsi, la politique sociale et médico-sociale durant cette période sera axée sur le soutien à domicile avec des mesures et des services agissant sur le logement, avec des propositions d’activités de loisirs et avec des offres d’aides pour les tâches de la vie quotidienne ou de soins.
La collectivité aalors pour but de soutenir les personnes âgées en perte d’autonomie, lorsque notamment leur revenu ou leur famille ne suffisent plus.

Durant la période allant de 1970 à 1974, le rapport de «l’Intergroupe Personnes Agées» prévoyait d’éviter l’entrée en institution de 100 000 personnes âgées. Ce rapport sera complété par plusieurs circulaires, comme celle du 24 Septembre 1971, avec la création dela Fondation Nationale de Gérontologie qui organise des études ou des recherches spécialisées sur la vieillesse, et la circulaire du 1er Février 1972 pour le maintien à domicile des personnes âgées en proposant un développement des services dans environ 300 secteurs.
Dans le secteur de l’hébergement la loi hospitalière de 1970 a exclu du secteur sanitaire les hospices qui hébergeaient de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Politique sociale en faveur des personnes âgées
  • Politique sociale en faveur des personnes âgées dépendantes en france
  • Politique en direction des personnes âgées
  • Connaissances des politiques sociales en direction des personnes âgées dépendantes/des personnes âgées ou la gestion du...
  • Politique sociale despersonnes âgées
  • Le lien social des personnes âgées dépendantes
  • politique sociale personne HDp
  • Dc4 : politique sociale de la personne âgée.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !